gay auvergne

Située au centre des stations thermales d’Auvergne, la charmante commune de Lapeyrouse vous ouvre ses portes pour un séjour relaxant au sein de la Maison Bleue de Wim et Toon, un couple hollandais. Après un accueil des plus chaleureux, profitez du calme et de la douceur de leur demeure en vous baladant dans le jardin d’où vous aurez une vue imprenable sur les contreforts du Puy… de Dôme, puis accordez un instant de détente sur la terrasse de l’ancienne boulangerie.

La Maison Bleue offre pour € 110,
– Pour 2 personnes : Une nuitée avec petit déjeuner, ainsi qu’un repas et un « Panier gourmand » composé d’une bouteille de vin et de produits du terroir.
Ou
– Pour 2 personnes : Deux nuitées avec petit déjeuner ainsi qu’un « Panier gourmand » composé d’une bouteille de vin et de produits du terroir.

+ infos : https://www.gay-provence.org/fr/a-2139/la-maison-bleue.html

La bouillabaisse façon la table de Loulou (Marseille)

TEMPS DE PREPARATION : 60 mn.
CUISSON : 15 mn.

INGREDIENTS pour 6 personnes

– 2 kg de poissons variés entiers (rascasse saint-pierre lotte daurade grondin merlan etc…) avec des tranches de congre
– 2 oignons
– 3 gousses d’ail
– 3 branches de céleri
– 10 cl d’huile d’olive
– 2 poireaux
– 3 tomates
– 1 bulbe de fenouil
– 1 tronçon d’écorce d’orange séché
– 1 bouquet garni
– 1 dizaine de petites étrilles
– 1 bol de rouille
– 1 baguette de pain
– 1 pincée de safran
– Sel fin de cuisine
– Poivre blanc moulu.

 

AU TRAVAIL !

Ecailler, vider et étêter les poissons. Les couper en tronçons. Conserver les têtes et les parures. Peler et hacher menu 1 oignon et 1 gousse d’ail. Faire revenir l’ail et l’oignon dans une marmite avec 10 cl d’huile d’olive,saler et poivrer. Ajouter les branches de céleri et les poireaux tronçonnés ainsi que les têtes et les parures des poissons. Couvrir d’eau et faire bouillonner pendant une vingtaine de minutes.
Passer le contenu de la marmite dans un tamis et le presser pour en exprimer tous les sucs.
On obtient alors le bouillon de cuisson de la bouillabaisse.
Peler les tomates et les couper en quartiers.Dans une grande marmite, faire revenir 1 oignon, 2 gousses d’ail et le fenouil finement hachés dans un peu d’huile d’olive,mouiller avec le bouillon, ajouter l’écorce d’orange, les tomates et le bouquet garni, porter à ébullition. Y plonger la rascasse, le grondin, le congre, la daurade et les étrilles après les avoir bien brossées. Ajouter le safran et mélanger, laisser bouillir sur feu vif pendant 8 minutes environ.
Ajouter ensuite le saint-pierre et le merlan qui ont une chair moins ferme et plus délicate,laisser cuire, toujours vivement 6 minutes.
Pendant la cuisson, préparer la rouille : couper une baguette en rondelle et les faire griller dans le four. Egoutter les poissons et les étrilles, disposer dans une soupière avec le bouillon chaud. Chacun se sert les morceaux de poissons dont il a envie dans une assiette creuse et se verse une louche de bouillon.

 

 

 

Anne Bourbeau : Une maison en Normandie pour les hôtes … et leurs chevaux !

Vous rêviez de (re)découvrir la Normandie, ses vallons verdoyants, son patrimoine, son front de mer tantôt sauvage, tantôt hupé ? Anne Bourbeau vous invite à le faire lors des Equidays. Elle vous accueille dans leur havre de paix… avec ou sans cheval !

D’ou vient cette idée d’accueillir à la fois hôtes et chevaux ?
J’ai longtemps monté à cheval, et lorsque j’ai quitté la capitale pour m’installer ici et m’adonner à faire de cette ancienne bouillerie la maison que l’on connaît aujourd’hui, j’ai réservé prés et boxes pour accueillir ceux qui viennent chevaucher dans le pays d’Auge.

C’est cette passion du cheval qui vous donne envie de soutenir les Equidays ?
Biensûr, je n’ouvre pas ma maison qu’au moment des Equidays ! Je reçois toute l’année tout type d’hôtes et propose un tas d’activités ou de week-ends à thèmes. Mais les Equidays sont une manière différente de silloner la région au travers de différentes manifestations liées au cheval : spectacles, concours, démonstrations et même une broquante autour du cheval. Un bon prétexte pour choisir la Normandie à cette époque de l’année aussi !

Que proposez-vous comme activités ?

Avec un jardin d’un hectare, il était évident de proposer des cours de cuisine ou des ateliers confiture, par exemple. Mais à chaque fois, j’essaie de proposer quelquechose de différent comme des cours de cuisine de curiosité. Au printemps, on pourra apprendre à cuisiner les fleurs, bâtir un menu complet autour du chocolat, ou encore un repas blanc ou rose… J’accueille aussi des séniors gays avec possibilité de pension complète pour des durées plus ou moins longues, mais aussi des personnes en convalescence… Ensemble nous vivons au rythme de leurs besoins et adaptons nos activités (balades, musées, cueillette, etc.).

Qu’est-ce qui caractérise le mieux “les petits matins bleus” ?

Les deux gites ont reçu 3 étoiles, j’y privilégie l’accueil et la convivialité et suis très attentive aux détails qui font la différence avec les hôtels impersonnels !

 

Contact :
Anne Bourbeau
« Les Petits Matins Bleus»
Chemin de la Bouillerie
14140 Sainte Marguerite de Viette
www.petitsmatinsbleus.com
Tel : +33 (0)6 09 94 28 78

« La liberté, les anciens l’ont trouvée, à la postérité de la préserver » – voici la devise prometteuse de cette métropole nordique située au bord du fleuve Elbe. Quoi de moins surprenant alors que de constater que son milieu gay fait bien parti des plus colorés de l’Europe ? Et ce n’est probablement pas un hasard non plus que le premier mariage homo allemand a bien eu lieu ici, à Hambourg…

La ville de Hambourg au fier passé d’une ville libre et prospère, offre le bon feeling des grandes métropoles, et un côté relax grâce à l’eau et la nature présente en son coeur. Place aux lifestyles et cultures on et off, aux fameux musicals joués en ses murs et au charme particulier d’un grand port international…
Le quartier gay à Hambourg est indiscutablement Saint Georg, situé au centre de la ville entre le Hauptbahnhof (gare centrale) et le fleuve Alster. Surtout dans les rues Lange Reihe, Steindamm, Pulverteich, Danziger Straße et Rostocker Straße se trouvent une multitude de bars et cafés, mais aussi des agences de voyages gays, des médecins, des coiffeurs très tendance… Et tout cela dans une ambiance joyeuse et multiculturelle. Concernant la vie nocturne, le très fameux « quartier rouge » de la ville est, lui aussi, toujours un must. La Reeperbahn est aujourd’hui un lieu culturel des plus variés et un véritable culte.

Les visites :

Deichtorhallen :
Ici, vous trouvez surtout de l’Art contemporain et des expositions de photographie… (Deichtorstr.1-2, métro U1 Steinstraße. Plus d’informations sur www.deichtorhallen.de)

Erotic Art Museum :
Voici la plus importante collection d’art érotique du monde qui soit accessible au public ! Sujet oblige, le musée se trouve juste à côté de la Reeperbahn. On y présente la collection propre de la maison ainsi que des expositions issues des domaines de la peinture, de la bande dessinée et de la photographie.(Bernhard-Nocht-Straße 69, S-Bahn Reeperbahn. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.erotic-art-museum.net.)

Hamburg Dungeon :
Ici, on ne vous présente que les chapitres les plus noirs de l’histoire de Hambourg.Revivez ce passé de manière incroyablement réaliste dans les catacombes de la ville, à l’aide de techniques modernes… (Kehrwieder 2, métro U3 Baumwall. Plus d’infos sur www.hamburgdungeon.com)

Panoptikum :
Cet étonnant cabinet de cire a plus de 125 ans et présente plus de 130 figures. A voir et à revoir… (Spielbudenplatz 3, métro U3 St.Pauli. )
Plus d’informations au www.panoptikum.de

Museum für Kunst und Gewerbe :
Un musée important pour qui s’intéresse à l’art, à l’artisanat et au design. Des collections en provenance d’Europe, du Proche-Orient et de l’Extrême-Orient, de l’Antiquité jusqu’à aujourd’hui. (Steintorplatz, métro et S-Bahn Hauptbahnhof. Plus d’informations sur www.mkg-hamburg.de

Beach-Bars (gay-friendly) et plage :
Ciu’ die Alsterinsel Un ponton sur le fleuve Alster ! Des boissons fraîches et des repas légers. Max Brauer Allee / Schulterblat, S-Bahn Sternschanze Hamburg City Beach Club Musique style « club ». Große Elbstraße 134, S-Bahn Königstraße
Strand Pauli Proche de l’ancien tunnel passant sous l’Elbe. Vue sur les docks. Un lieu idéal pour se relaxer. Hafenstraße 89, métro et S-Bahn Landungsbrücken Boberger See Lac de baignade avec un coin gay, à proximité de Bergedorf (voiture obligatoire)

Office de Tourisme de Hambourg : www.hamburg-tourism.de

Pour lire l’article et consulter notre sélection de bars et discothèques cliquez ici pour télécharger le magazine Gaymag

La Provence des bâtisseurs modernes

Edifices publics, espaces culturels, immeubles, quartiers…Les architectures contemporaines révèlent une facette inédite de la vitalité provençale. De Nice à Arles, inspirés par les tonalités du Sud, de grandes signatures ont édifié des oeuvres audacieuses ou réinterprété des lieux chargés d’histoire…

pour lire l’article cliquez ici pour télécharger le magazine GayMag

Cimetière de Montmartre : Les homosexuel(le)s se donnent en spectacle… 

Samedi 15 octobre à 14h30 Nouveau parcours !

 

viste gay montmartre

Cette visite de l’ex cimetière du Nord (dit désormais de Montmartre), permettra d’évoquer la mémoire d’un nombre important d’homosexuels ayant travaillé dans (ou pour) le monde du spectacle dont :
Vatslav Nijinsky (danseur), Bernard-Marie Koltès (auteur dramatique), Henri Sauguet (musicien), Jean-Claude Brialy (comédien), Jean-Daniel Cadinot (cinéaste)…
Assez peu de visibilité lesbienne sur ce parcours, mais plusieurs femmes considérées comme "sympathisantes" y seront pourtant évoquées (Pauline Viardot, Maria Casarès, Arletty…),
Enfin, nous ne manquerons pas de nous rendre, bien sûr, sur la tombe de Dalida.

Inscription obligatoire sur le site de Paris Gay Village (20 personnes maximum)

Rdv : 14h15, Entrée principale du cimetière : 20 avenue Rachel Paris 18e (métro Place de Clichy ou Blanche)

Prix de la visite : 10 euros (ou carte de fidélité)

+ infos : http://www.parisgayvillage.com/

 Loic Chovelon « MP2 compte sur la clientèle gay »

http://www.mp2.aeroport.fr/

Loic Chovelon, directeur de la communication du terminal low-cost MP2, se félicite de l’engouement des provençaux pour le voyage, à quelques jours du premier anniversaire. Au coeur de cette réussite, Loic Chovelon reconnaît l’impact de la clientèle gay.

Quelles sont les destinations prisées du terminal MP2 ?

La Scandinavie est la grande surprise. 25 000 scandinaves sont venus à Marseille par les nouvelles lignes. Les provençaux partent plus volontiers vers le Maroc, les logiques touristiques Nord/Sud ne sont pas chamboulées. Il y a des destinations émergeantes comme Glasgow, une vieille ville qui s’est transformée avec de grands clubs. Au Royaume-Uni la communauté gay est la plus importante.

Combien de personnes ont déjà fait appel aux services de MP2 ?

Nous avons dépassé les 800 000 passagers. Les provençaux ont largement répondu à cet appel et ont adhéré au concept : l’Europe à partir de 20 euros l’aller simple. Jusqu’à présent les difficultés d’accessibilité avec les correspondances, la tarification élevée empêchaient le développement du voyage. Nous savons que la clientèle gay bouge beaucoup plus que les autres. Cela s’explique peut-être par une ouverture d’esprit plus grande et moins d’obligations familiales. Aujourd’hui 54% de notre clientèle a moins de 34 ans et la communauté gay est abondamment représentée. Nous constatons que beaucoup plus de personnes partent avec l’envie de faire la fête que de bosser. (Rires)

La rubrique gay-friendly dans votre site Internet est-elle une nouveauté dans le voyage ?

La grande innovation dans le voyage c’est la plus grande facilité à se déplacer. La communauté gay est très réputée pour ses affinités culturelles, la découverte des personnes et de lieux peu connus. Il était dans la logique de créer une rubrique dans cet esprit..

La valorisation du patrimoine et la promotion de certains évènements gay en Provence sont-ils un atout pour le développement MP2 ?

Le challenge présent est de bouger les provençaux vers la découverte de nouvelles cultures, de lieux et monuments pour l’aspect culturel. La cible clubbing marche très bien. Il est possible d’arriver à 22 heures à Dublin, de passer la soirée et de revenir le lendemain en dépensant moins d’argent que dans un bar familier dans la région provençale. La clientèle gay est très intéressée par toutes ces possibilités. Notre objectif est de travailler avec des associations spécialisées dans le domaine gay pour améliorer l’accueil et le départ des voyageurs et notamment ceux de la communauté gay.

Connaissiez-vous GayMag et l’association Gay Provence ?

En terme de référencement, GayMag est l’un des meilleurs magazines en ligne. C’est un support intéressant de part sa charte et sa qualité. L’association Gay Provence occupe une place importante pour la communauté.

Propos recueillis par Grégory MARTIN-AUDE

Escabèches de calmars au basilic
avec Casa no Name

Préparation : 40 minutes
Repos : 24 heures

INGREDIENTS
pour 4 personnes
24 petits calmars
2 tomates
1 botte de cébettes (oignon blanc – 4 à 5 tiges)
1 petit bouquet de basilic
4 gousse d’ail blanc
1 cuil. à soupe de raisins de Corinthe
1 pointe de couteau de gingembre frais
le jus d’un demi citron vert
1 cuil. à café de graines de fenouil
1/2 verre de vin blanc
1/2 verre de fond blanc (ou 1/2 cube de bouillon de volaille)
2 cuil. à soupe d’huile d’olive
AU TRAVAIL !
Faire gonfler les raisins dans un peu d’eau tiède pendant 10 minutes. Monder les tomates puis épépinez-les et taillez-les en dès. Tailler le blanc des cébettes (et très peu de vert) en tronçons.
Nettoyer les calmars : retirer la peau et détacher la tête du corps, vider et rincer sous un filet d’eau claire. Sécher sur du papier absorbant.
Dans une cocotte, faire revenir les calmars à feu vif pendant 1 minute. Egoutter et réserver. Cuire les cébettes pendant 5 minutes et déglacer avec le vin blanc. Ajouter le fond blanc (ou le cube de bouillon dilué dans 12,5 cl d’eau), les gousses d’ail épluchées mais entières, la pointe de gingembre haché, les graines de fenouil, les raisins égouttés puis les tomates. Laisser réduire encore 5 minutes.
Incorporer les calmars, le basilic ciselé et le jus de citron. Remuer et couper le feu. Laisser refroidir puis entreposer quelques heures au réfrigérateur (idéalement une nuit). Servir bien frais.
Bon appétit !

Casa No Name
Des produits faits maison et choisis le jour-même, une carte renouvelée chaque semaine. Une cuisine inspirée du
monde entier et des prix raisonnables ! L’ambiance est sympa, musique électro et jolis tableaux en expo.
L’adresse :
7 rue André Poggioli
13006 Marseille
Tél. 04 91 47 75 82
http://www.casanoname.com

 

Dans les ocres du Luberon
avec Vélo Loisir Provence

Bien avant la naissance de votre bisaïeul, il y a quelque cent millions d’années, la mer venait mourir au pied des Alpes. Dans le Luberon exactement. Quand la mer s’est retirée, les sables des fonds se sont mélangés à l’oxyde de fer et au kaolin pour révéler d’incroyables couleurs…

Blancs, jaunes, orangés, rouges ou terres, les paysages sont aussi surprenants par les couleurs que par les formes. Découvertes au 18e siècle, les carrières dʼocres ont produit des pigments pendant de multiples décennies avant dʼêtre délaissées au profit des productions industrielles. Cʼest donc lʼhomme qui a achevé ce tableau surprenant. En prélevant lʼocre, il a créé des formes étranges et uniques qui viennent rompre avec le calme des
figuiers et des pins : canyons, colonnades, cirques, etc.

 

Nous vous proposons, avec Vélo Loisir Provence, plusieurs circuits deux roues pour sillonner ces paysages surprenants à vos rythme et niveau.

Vous pourrez également choisir une autre date et pédaler en solo avec la carte ci-dessous et les bons conseils de Vélo Loisir Provence.

Vélo Loisir Provence, groupement de professionnels du tourisme, facilite les escapades en Provence en offrant un ensemble de services pour parcourir les itinéraires fléchés «Le Luberon en Vélo». Le réseau est composé d’hébergeurs (hôtel, camping, chambre d’hôtes, gîte d’étapes), de loueurs/réparateurs de vélos, d’accompagnateurs Brevetés d’Etat Aux Activités du Cyclisme, de taxis et d’une agence de voyages.
http://leluberonavelo.com/