Loic Chovelon « MP2 compte sur la clientèle gay »

http://www.mp2.aeroport.fr/

Loic Chovelon, directeur de la communication du terminal low-cost MP2, se félicite de l’engouement des provençaux pour le voyage, à quelques jours du premier anniversaire. Au coeur de cette réussite, Loic Chovelon reconnaît l’impact de la clientèle gay.

Quelles sont les destinations prisées du terminal MP2 ?

La Scandinavie est la grande surprise. 25 000 scandinaves sont venus à Marseille par les nouvelles lignes. Les provençaux partent plus volontiers vers le Maroc, les logiques touristiques Nord/Sud ne sont pas chamboulées. Il y a des destinations émergeantes comme Glasgow, une vieille ville qui s’est transformée avec de grands clubs. Au Royaume-Uni la communauté gay est la plus importante.

Combien de personnes ont déjà fait appel aux services de MP2 ?

Nous avons dépassé les 800 000 passagers. Les provençaux ont largement répondu à cet appel et ont adhéré au concept : l’Europe à partir de 20 euros l’aller simple. Jusqu’à présent les difficultés d’accessibilité avec les correspondances, la tarification élevée empêchaient le développement du voyage. Nous savons que la clientèle gay bouge beaucoup plus que les autres. Cela s’explique peut-être par une ouverture d’esprit plus grande et moins d’obligations familiales. Aujourd’hui 54% de notre clientèle a moins de 34 ans et la communauté gay est abondamment représentée. Nous constatons que beaucoup plus de personnes partent avec l’envie de faire la fête que de bosser. (Rires)

La rubrique gay-friendly dans votre site Internet est-elle une nouveauté dans le voyage ?

La grande innovation dans le voyage c’est la plus grande facilité à se déplacer. La communauté gay est très réputée pour ses affinités culturelles, la découverte des personnes et de lieux peu connus. Il était dans la logique de créer une rubrique dans cet esprit..

La valorisation du patrimoine et la promotion de certains évènements gay en Provence sont-ils un atout pour le développement MP2 ?

Le challenge présent est de bouger les provençaux vers la découverte de nouvelles cultures, de lieux et monuments pour l’aspect culturel. La cible clubbing marche très bien. Il est possible d’arriver à 22 heures à Dublin, de passer la soirée et de revenir le lendemain en dépensant moins d’argent que dans un bar familier dans la région provençale. La clientèle gay est très intéressée par toutes ces possibilités. Notre objectif est de travailler avec des associations spécialisées dans le domaine gay pour améliorer l’accueil et le départ des voyageurs et notamment ceux de la communauté gay.

Connaissiez-vous GayMag et l’association Gay Provence ?

En terme de référencement, GayMag est l’un des meilleurs magazines en ligne. C’est un support intéressant de part sa charte et sa qualité. L’association Gay Provence occupe une place importante pour la communauté.

Propos recueillis par Grégory MARTIN-AUDE