Le musée d’art islamique de Marrakech est situé dans l’enceinte du jardin Majorelle. C’est donc dans cet ecrin de verdure qu’Yves St Laurent et Pierre Bergé ont rassemblé une tres belle collection provenant de diverses régions musulmanes.

Jardin de Majorelle 

 Dans ce cadre ombragé et coloré, une petite visite des cinq pièces rafraîchissantes du musée, se présente de façon très agréable. Les salles se succèdent avec une hauteur de plafond de plus en plus élevée et un espace qui s’accroît; C’est là un des points positifs du lieu qui présente les diverses pièces de la collection de façon très aérée, ainsi que par une remarquable mise en valeur.

La collection exposée au sein du musée nous dévoile la qualité et la diversité de l’art islamique au travers de tous ses supports, depuis toutes ses régions. Réservons la première salle, distincte de l’ensemble de la collection, pour la suite et commençons avec la seconde pièce. Celle-ci, dans une lumière diffuse, nous présente différents objets reflets de l’art islamique dans le domaine de la parure, des bijoux. Les ceintures de femme Hzam, en lampas de soie, sont magnifiques. On trouve également des objets quelque peu originaux, différents des collections habituelles d’autres musées; une portière izar en coton et soie, un écritoire en bois aux figures géométriques polychromes, des astrolabes en laiton dont une est au nom du Shah Abbas II (Iran, XVIIeme siècle).

La salle 3, octogonale, est consacrée aux poteries et au cuivre travaillé. Là encore, on compte des pièces peu communes : jatte toulouhe, encrier d’enlumineur, un plat au lapin d’environ 80 centimètres de diamètre, etc. Ces poteries proviennent de Fès, qui constituait un des hauts centres de céramique avec Damas et Grenade. Quelques objets en cuivre sont réellement impressionnants : retenons la magnifique aiguière de Syrie, avec porte savon et bassin, ainsi qu’une paire d’immenses chandeliers (environ 4m ou plus) provenant d’Iran (XIXème siècle).

La quatrième salle nous laisse admirer diverses pièces en bois sculpté. Une jolie porte polychrome de Marrakech côtoie des piliers avec chapiteau d’une ancienne mosquée berbère du Haut Atlas, un minbar, des plafonds, des moucharabiehs, une frise avec muquarnas en nid d’abeille, etc.

Enfin, la dernière pièce, plus succincte, nous expose le monde des nomades du désert : sacs de provisions, poignards, épées, bracelets, plats en vert émeraude, etc. sont exposés.

Le « plus » du musée reste consacré dans la première salle. En effet cette pièce nous livre quelques unes des lithographie de Jacques Majorelle. Celles-ci sont datées de 1930 et reproduisent paysages et scènes de vie que le peintre a admiré au cours de ces nombreuses expéditions dans l’Atlas marocain. Elles nous révèlent également un style épuré et précis de la part de leur auteur, qui y combine les différentes teintes d’un même coloris avec merveille.

Horaire d’été : 9h à 12h et de 15h à 19h. Fermé le lundi et en août.
Horaire d’hiver : 9h à 12h et de 14h à 17h. Fermé le lundi.
Entrée : 15 dirhams

 

 Visite avec Paris Gay Village

C’est la rentrée, et pour la cinquième année, Paris Gay Village vous invite à ses http://www.parisgaivillage.com/images2/versaillespetite.jpg

Visites Inverties  "En suivant Monsieur dans les bosquets de Versailles"

Le Samedi 26 septembre à 14h00. 

Au moment des grandes eaux musicales, de bosquets en bosquets, au milieu des jardins dessinés par Le Nôtre découvrez la face homosexuelle de la plus grande cour d’Europe au XVIIème et XVIIIème siècle. De l’ordre de la Manchette à l’affaire des palissades en passant par la vie de Monsieur, frère de Louis XIV, à celle de Marie-Joséphine de Savoie, femme de Louis XVIII, les jardins de Versailles ont la couleur de l’arc-en-ciel.

Rendez-vous : Grille d’honneur du château de Versailles

8€ + entrée aux Grandes Eaux Musicales.
Réservation : contact@parisgaivillage.com
Une nouvelle visite à notre catalogue :

Le Samedi 10 octobre à 10h.
Le Paris de Marcel Proust.

Toutes les précisions sur le site www.parisgayvillage.com

Exposition nu masculin

Exposition partir du 4 octobre au Mas Saint Florent sur le nu Masculin avec Hubert HELLEU et Joseph CAPRIO

Le Mas Saint Florent
Gilbert et Laurent
route de la crau quartier ballarin
13280 Raphele les Arles
Tel : +33 (0)4 90 97 02 79
Mob : +33 (0)6 07 46 83 20
Fax : +33 (0)4 90 97 02 79

https://www.gay-provence.org/fr/a-5606/le-mas-saint-florent.html

 Xe Biennale de Lyon
Du 16 septembre 2009
au 3 janvier 2010

La Biennale de Lyon, qui fête cette année ses 10 ans, promet de belles trouvailles – malgré un changement de commissaire à la dernière minute. Durant près de cinq mois, soixante artistes du monde entier interrogeront, dans divers lieux de la ville (la Sucrière, le musée d’arr contemporain…), la relation complexe entre l’art et notre monde. A surveiller les installations de Dora Garcia, les dessins de Dan Perjovschi et les oeuvres étonnantes de Wong Hoy Cheong. Sylvain Zimmermann

Les lieux d’exposition:

La Sucrière
Construite dans les années 30, elle a servi d’entrepôt jusque dans les années 90. Les visiteurs, qui pénètrent dans l’entrepôt par les anciens silos, suivent le chemin emprunté autrefois par les arrivages de sucre. Belle entrée en matière pour ce bâtiment de 7 000 m² qui offre une éloquente évocation de son passé.
Adresse:
47/49, Quai Rambaud, Lyon (2e).
Tél.: 04 72 41 19 00.

Musée d’art contemporain de Lyon
Réalisé par Renzo Piano, il offre une surface d’exposition temporaire de 3 000 m² répartie en trois larges plateaux complètement modulables qui permettent toutes formes de scénographie.
Musée d’Art contemporain de Lyon
Adresse:
Cité internationale – 81 quai Charles de Gaulle, Lyon (6e).
Tél.: 04 72 69 17 19.

Fondation Bullukian
Dernière œuvre de Napoléon Bullukian (1905, Arménie – 1984, Lyon), la Fondation Léa et Napoléon Bullukian a été créée en 1986 et reconnue d’utilité publique en 2003.
Adresse:
26 place Bellecour, Lyon (2e).
Tél.: 04 72 52 93 34.

L’Entrepôt Bichat
Construit en 1916, ce qui fut la partie nord de l’arsenal de Lyon résiste à l’incendie qui détruisit en 1980 une grande partie des bâtiments. D’une surface de plus de 800 m, l’Entrepôt Bichat est en béton armé et bénéficie de larges baies vitrées en forme de demi-lune en partie supérieure.
Adresse:
5 rue Bichat, Lyon (2e).

http://www.biennaledelyon.com/

 

 

Exposition Jean Cocteau
Au Palais des Arts – Place Carli – Cours Julien, Marseille
du 1er octobre 2009 au 24 janvier 2010

A l’occasion du 120ème anniversaire de la naissance de Jean Cocteau (1889-1963), la Fondation Regards de Provence – Reflets de Méditerranée – souhaite rendre hommage à un créateur de toutes les avant-gardes et révéler la richesse et la diversité d’une vie artistique passionnante où la Méditerranée est une obsédante et généreuse source d’inspiration. Ses références à l’histoire de l’art et à l’actualité montrent combien une curiosité sans pareille et une immense culture font de lui un personnage incontournable du XXème siècle. L’exposition « Jean Cocteau et la Méditerranée » présente près de 150 dessins, peintures, tapisseries, céramiques et bijoux de Cocteau et des dessins, peintures et photographies sur l’artiste, du jeudi 1er octobre 2009 au dimanche 24 janvier 2010, dans les salons du Palais des Arts à Marseille.

cocteau

Essentiellement connu comme poète, romancier, dramaturge et cinéaste, Jean Cocteau n’a cessé de dessiner toute sa vie. Il écrivait : « Mes dessins sont de l’écriture dénouée et renouée autrement », elle lui permet d’entrer en poésie et de défricher d’autres domaines de la création.

Cet évènement met en évidence l’importance de la Méditerranée dans sa vie et sa présence dans toutes ses recherches, dans tous ses moyens d’expression. La Côte d’Azur, l’Espagne, l’Italie et la Grèce ont été des terres d’inspiration pour cet intellectuel-artiste protéiforme. Sa féconde imagination se mêlant à la joie de la création et sa production généreuse et passionnée glorifient cet infatigable créateur, dessinateur de toute une vie, doué à la fois d’une très grande facilité de trait et d’une riche sensibilité. Il pratiqua les techniques plastiques les plus diverses, abordant la peinture, les différentes formes de l’estampe, la tapisserie, et à la fin de sa vie, la fresque et la céramique où son univers poétique s’exprime librement.

« Il y a un profond méditerranéisme chez Cocteau, dont l’écriture est constamment ravivée au contact des mythes et légendes grecques », notait Christian Arthaud dans « La Côte d’Azur et les écrivains », et d’ajouter : « Pour ce grand manipulateur de signes, c’est l’évidence : la Côte d’Azur sera le lieu de sa métamorphose. »

La Côte d’Azur fut un territoire d’accueil et d’inspiration, depuis ses premiers textes à l’Hôtel Welcome de Villefranche-sur-Mer jusqu’aux années où il vécut à Santo-Sospiro avec Francine Weisweiller. De cette dernière époque datent les nombreuses fresques chez son hôtesse et des décorations murales dans des lieux religieux ou profanes. Cette période est aussi celle où il se consacra avec passion et un enthousiasme extraordinaire à la céramique chez les époux Madeline.
Les thèmes récurrents de la Mythologie grecque habitent son univers littéraire et plastique. Ses références à l’Italie sont nombreuses depuis son premier séjour à Venise avec sa mère. L’Espagne va le passionner tout autant par sa culture tauromachique que pour l’amitié qu’il partagea toute une vie avec Picasso.

Cocteau notait : « La Méditerranée ne se contente pas d’être un spectacle. Il est probable que son sel et que son iode contiennent autre chose de fort mystérieux, puisque toutes les côtes qu’elle baigne forment une sorte de patrie et que les peuples qui habitent cette patrie composent une famille qui, même lorsque les apparences et le mur des langues le démentent, groupent une sorte de race, et je le répète, de famille. »

Le Palais des Arts est ouvert tous les jours de 10h à 18h.
Tarif normal : 4,50 € Tarifs réduits : 3,50 € – 2,30 € – 1,50 €
Visite commentée de l’exposition, hors groupes, les mardi, jeudi, samedi et dimanche à 15h
Visite commentée sur rendez-vous, les lundi, mercredi et vendredi, 2 € / personne

Festival de Films Gays Lesbiens Trans & ++++ de Paris
du 16 au 22 novembre

Pour cette édition, le Festival a la chance et le plaisir de retrouver le cadre de ses plus belles années, le , qui l’accueillera dans ses salles et ses espaces rénovés conviviaux.

Pour sa 15ème édition, le Festival s’offre une nouvelle jeunesse et plus d’ouvertures. Sous l’intitulé clin d’œil Chéries-Chéris, Festival de Films Gays Lesbiens Trans & ++++ de Paris se cache en effet un événement multiple et foisonnant, exigeant et chaleureux, où les cinéphiles et les curieux pourront découvrir des œuvres fortes, diverses et novatrices venues du monde entier, rencontrer des cinéastes et des artistes, dialoguer, débattre, se rencontrer et faire la fête.

Les genres cinématographiques seront à l’honneur de ce quinzième anniversaire tant il est vrai que, malgré les changements et les progrès que le Festival a pu enregistrer au fil de ses quatorze éditions précédentes (diversification des représentations et des provenances des films, multiplication des supports…), il reste encore beaucoup à découvrir et à questionner. Le Festival fera aussi la part belle aux nouvelles technologies, du web aux images numériques, et organisera des rencontres pluridisciplinaires avec des expositions, des spectacles cabaret et des shows musicaux.

Durant cette semaine, d’autres lieux partenaires accueilleront également nos événements culturels et nos activités festives permettant ainsi au Festival une visibilité dans différents lieux de la capitale.

Forum des Images
16 au 22/11/2009
http://www.ffglp.net

Gay week end

Pour tous qui ont besoin d’un weekend de relaxation dans une ambiance chaleureuse……….le weekend prochain, alors le 5 et 6 septembre 2009 et seulement  entre hommes gays !!

· Apéritif à côté de la piscine (terrain naturiste)

· Massage pour ceux qui veulent

· Promenade d’une partie de Grand Randonnée 3

· Grand diner buffet le 5 septembre dans la soirée

(Arrivée le 5 septembre 15 h. et départ le 6 septembre 17.00 h. environ)

Prix seulement € 85 – tout compris.
(Pour ceux qui ont que la possibilité de venir le samedi: de 15 h à  minuit  € 25)

Les Gaillards
03130 Montcombroux les Mines (Allier)
Réservation obligatoire: lesgaillards@online.fr ou 04 70 99 64 54

https://www.gay-provence.org/fr/a-2371/chateau-les-gaillards.html

Vous pouvez aussi déjà vous inscrire pour le stage de massage de 13 – 16 mai 2010 !