Exposition nu masculin

Exposition partir du 4 octobre au Mas Saint Florent sur le nu Masculin avec Hubert HELLEU et Joseph CAPRIO

Le Mas Saint Florent
Gilbert et Laurent
route de la crau quartier ballarin
13280 Raphele les Arles
Tel : +33 (0)4 90 97 02 79
Mob : +33 (0)6 07 46 83 20
Fax : +33 (0)4 90 97 02 79

https://www.gay-provence.org/fr/a-5606/le-mas-saint-florent.html

 Xe Biennale de Lyon
Du 16 septembre 2009
au 3 janvier 2010

La Biennale de Lyon, qui fête cette année ses 10 ans, promet de belles trouvailles – malgré un changement de commissaire à la dernière minute. Durant près de cinq mois, soixante artistes du monde entier interrogeront, dans divers lieux de la ville (la Sucrière, le musée d’arr contemporain…), la relation complexe entre l’art et notre monde. A surveiller les installations de Dora Garcia, les dessins de Dan Perjovschi et les oeuvres étonnantes de Wong Hoy Cheong. Sylvain Zimmermann

Les lieux d’exposition:

La Sucrière
Construite dans les années 30, elle a servi d’entrepôt jusque dans les années 90. Les visiteurs, qui pénètrent dans l’entrepôt par les anciens silos, suivent le chemin emprunté autrefois par les arrivages de sucre. Belle entrée en matière pour ce bâtiment de 7 000 m² qui offre une éloquente évocation de son passé.
Adresse:
47/49, Quai Rambaud, Lyon (2e).
Tél.: 04 72 41 19 00.

Musée d’art contemporain de Lyon
Réalisé par Renzo Piano, il offre une surface d’exposition temporaire de 3 000 m² répartie en trois larges plateaux complètement modulables qui permettent toutes formes de scénographie.
Musée d’Art contemporain de Lyon
Adresse:
Cité internationale – 81 quai Charles de Gaulle, Lyon (6e).
Tél.: 04 72 69 17 19.

Fondation Bullukian
Dernière œuvre de Napoléon Bullukian (1905, Arménie – 1984, Lyon), la Fondation Léa et Napoléon Bullukian a été créée en 1986 et reconnue d’utilité publique en 2003.
Adresse:
26 place Bellecour, Lyon (2e).
Tél.: 04 72 52 93 34.

L’Entrepôt Bichat
Construit en 1916, ce qui fut la partie nord de l’arsenal de Lyon résiste à l’incendie qui détruisit en 1980 une grande partie des bâtiments. D’une surface de plus de 800 m, l’Entrepôt Bichat est en béton armé et bénéficie de larges baies vitrées en forme de demi-lune en partie supérieure.
Adresse:
5 rue Bichat, Lyon (2e).

http://www.biennaledelyon.com/

 

 

Exposition Jean Cocteau
Au Palais des Arts – Place Carli – Cours Julien, Marseille
du 1er octobre 2009 au 24 janvier 2010

A l’occasion du 120ème anniversaire de la naissance de Jean Cocteau (1889-1963), la Fondation Regards de Provence – Reflets de Méditerranée – souhaite rendre hommage à un créateur de toutes les avant-gardes et révéler la richesse et la diversité d’une vie artistique passionnante où la Méditerranée est une obsédante et généreuse source d’inspiration. Ses références à l’histoire de l’art et à l’actualité montrent combien une curiosité sans pareille et une immense culture font de lui un personnage incontournable du XXème siècle. L’exposition « Jean Cocteau et la Méditerranée » présente près de 150 dessins, peintures, tapisseries, céramiques et bijoux de Cocteau et des dessins, peintures et photographies sur l’artiste, du jeudi 1er octobre 2009 au dimanche 24 janvier 2010, dans les salons du Palais des Arts à Marseille.

cocteau

Essentiellement connu comme poète, romancier, dramaturge et cinéaste, Jean Cocteau n’a cessé de dessiner toute sa vie. Il écrivait : « Mes dessins sont de l’écriture dénouée et renouée autrement », elle lui permet d’entrer en poésie et de défricher d’autres domaines de la création.

Cet évènement met en évidence l’importance de la Méditerranée dans sa vie et sa présence dans toutes ses recherches, dans tous ses moyens d’expression. La Côte d’Azur, l’Espagne, l’Italie et la Grèce ont été des terres d’inspiration pour cet intellectuel-artiste protéiforme. Sa féconde imagination se mêlant à la joie de la création et sa production généreuse et passionnée glorifient cet infatigable créateur, dessinateur de toute une vie, doué à la fois d’une très grande facilité de trait et d’une riche sensibilité. Il pratiqua les techniques plastiques les plus diverses, abordant la peinture, les différentes formes de l’estampe, la tapisserie, et à la fin de sa vie, la fresque et la céramique où son univers poétique s’exprime librement.

« Il y a un profond méditerranéisme chez Cocteau, dont l’écriture est constamment ravivée au contact des mythes et légendes grecques », notait Christian Arthaud dans « La Côte d’Azur et les écrivains », et d’ajouter : « Pour ce grand manipulateur de signes, c’est l’évidence : la Côte d’Azur sera le lieu de sa métamorphose. »

La Côte d’Azur fut un territoire d’accueil et d’inspiration, depuis ses premiers textes à l’Hôtel Welcome de Villefranche-sur-Mer jusqu’aux années où il vécut à Santo-Sospiro avec Francine Weisweiller. De cette dernière époque datent les nombreuses fresques chez son hôtesse et des décorations murales dans des lieux religieux ou profanes. Cette période est aussi celle où il se consacra avec passion et un enthousiasme extraordinaire à la céramique chez les époux Madeline.
Les thèmes récurrents de la Mythologie grecque habitent son univers littéraire et plastique. Ses références à l’Italie sont nombreuses depuis son premier séjour à Venise avec sa mère. L’Espagne va le passionner tout autant par sa culture tauromachique que pour l’amitié qu’il partagea toute une vie avec Picasso.

Cocteau notait : « La Méditerranée ne se contente pas d’être un spectacle. Il est probable que son sel et que son iode contiennent autre chose de fort mystérieux, puisque toutes les côtes qu’elle baigne forment une sorte de patrie et que les peuples qui habitent cette patrie composent une famille qui, même lorsque les apparences et le mur des langues le démentent, groupent une sorte de race, et je le répète, de famille. »

Le Palais des Arts est ouvert tous les jours de 10h à 18h.
Tarif normal : 4,50 € Tarifs réduits : 3,50 € – 2,30 € – 1,50 €
Visite commentée de l’exposition, hors groupes, les mardi, jeudi, samedi et dimanche à 15h
Visite commentée sur rendez-vous, les lundi, mercredi et vendredi, 2 € / personne

 

Festival international de mode et de photographie à Hyères, du 24 au 27 avril 2009

Ce festival, qui se déroule à la Villa Noailles, regroupe des professionnels et acteurs confirmés des scènes de la mode et de la photographie. Il est aussi et surtout l’occasion de faire découvrir et émerger de jeunes talents de la mode et de la photographie.

 

 

Villa Noailles, Hyères
Pour en savoir plus: 04 98 09 01 98
Site: www.villanoailles-hyeres.com
 

EXPO JEAN MARAIS

Comédien à la beauté sculpturale, peintre de génie, metteur en scène, créateur de costumes, décorateur, écrivain, Jean Marais a touché à tous les aspects de la vie artistique sous l’impulsion étoilé du maître Jean Cocteau.

Citoyen de paris, Jean Marais a interprété différents rôles mettant à l’honneur la ville lumière, comme dans « Si Paris m’était conté » de Sacha Guitry ou encore « les mystères de Paris » d’André Hunebelle…

Il a joué dans la plupart des théâtres de la capitale, des Bouffes-Parisiens au Théâtre de l’Atelier en passant par le Théâtre Antoine, le Théâtre de l’oeuvre, le Théâtre Hébertot, le Gymnase, le Théâtre de la Madeleine, le Théâtre de Paris, le Théâtre du Rond-Point, le Théâtre Montparnasse, les Folies Bergère ou la Comédie Française…

Bien entendu, il habitait Paris. Son appartement de la rue Norvins à Montmartre était couru par tous les artistes de la Butte (Dalida, Da Graziano, Piéral, Michèle Morgan, Gisèle touret…).

Paris était une source d’inspiration, qui lui permettait d’être au plus près du public. 

A l’occasion des dix ans de la disparition du comédien, l’agence Arts’ Talents et le Musée de Montmartre s’associent pour célébrer la mémoire et révéler les facettes méconnues d’un artiste aux talents multiples dans le cadre d’une exposition exceptionnelle. Cette rétrospective unique présentera à Paris plus de 400 pièces pour la plupart inédites touchant au cinéma, à la littérature, au théâtre et aux arts plastiques.

L’occasion de découvrir des oeuvres exposées pour la première fois, regroupées par thèmes et mises en scène pour un véritable parcours initiatique parmi l’ensemble des salles du musée : costumes, dessins, correspondances, peintures, sculptures, terres cuites, documents de travail et souvenirs personnels de Jean Marais.

Du mardi au dimanche de 11h à 18h.
Musée de Montmartre
12 rue Cortot. Paris 18. M° Abbesses ou Anvers.
Plus d’infos : www.museedemontmartre.fr


FIAC 2008 du 23 – 26 octobre 2008
Grand Palais, Cour Carrée du Louvre, Paris

La 35ème édition de la FIAC aura lieu du 23 au 26 octobre 2008 au  Grand Palais, à la Cour Carrée et dans les Jardins des Tuileries. 

L’édition 2008 de la FIAC réaffirme les points forts de son identité : celle d’une foire généraliste, qui rassemble l’art moderne, l’art contemporain, la création émergente et le design ; celle d’une foire internationale où la situation française occupe une place privilégiée ; celle d’une foire parisienne, installée au coeur de la capitale, dans des sites exceptionnels, et qui entretient avec tous les acteurs de la scène artistique, musées, centres d’art, collections privées, marché… des relations dynamiques ; celle d’une foire innovante, avec, pour la première fois, un programme de performances d’artistes organisé en collaboration avec le Louvre et le Jeu de Paume.

La FIAC 2008 rassemblera 180 galeries d’art moderne et contemporain et une dizaine de galeries de design.

 


credit photo FIAC – Grand Palais, 2007 © Emmanuel Nguyen Ngoc

http://www.fiac.com

ACCES

Grand Palais
Avenue Winston Churchill, 75008 Paris
Métro : lignes 1 et 13 Champs-Élysées Clemenceau
Bus : lignes 72 | 42 | 73 | 83 | 93
Parking : Rond Point Champs-Élysées
Cour Carrée du Louvre
Rue de Rivoli, 75001 Paris
Métro : lignes 1 et 7, Palais Royal – Musée du Louvre
Bus : lignes 21 | 67 | 69 | 72 | 74 | 81 | 85
Parking : Saint-germain l’Auxerrois 

Navettes
Des navettes gratuites, en rotation permanente, relient le Grand Palais, la Cour Carrée et les
Jardins des Tuileries

HORAIRES D’OUVERTURE
Ouverture au public
Du jeudi 23 au dimanche 26 octobre 2008
Cour Carrée du Louvre, de 13h à 21h
Grand Palais, de midi à 20h
Jardins des Tuileries
Tous les jours de 7h30 à 19h30.

TARIFS
Plein tarif : 25 € – Demi-tarif : 12,50 € (étudiants d’écoles d’art, titulaires de la carte "Louvre
jeunes" et de la carte "Louvre professionnels").
Laissez-passer
Valable tous les jours du 23 au 26 octobre
Plein tarif : 55 € – Demi tarif : 35 €
Catalogue : 35 €
Tarif du catalogue pour la presse : 17,50 €.

Expo au Centre Lesbien Gay Bi et Trans de Paris

« En Familia. » Expo photographique de César Delgado Wixan

Vernissage le mercredi 15 octobre à 19h30

Centre Lesbien, Gai, Bi & Trans. de Paris et Ile-de-France 

63 rue Beaubourg 75003 Paris.
Accueil : 01 43 57 21 47 . Administration : 01 43 57 75 95 .
Site Internet : http://www.cglparis.org . Mail : contact@cglparis.org.

Membre de l’ILGA-Europe, de l’Inter- LGBT et du SNEG.
Association à but non lucratif Loi 1901, déclarée au J.O. le 7 avril 1993 .
Agrément ministériel au titre de la Jeunesse et de l’Education Populaire depuis le 11 juin 1999.
L’association est soutenue par la Mairie de Paris, Sidaction, le GRSP IDF, la DRAC.
 

les Rencontres d’Arles. Plus qu’un simple festival, c’est l’occasion pour toute une profession, un art, d’échanger, de protéger de faire perdurer et de faire parler de la photographie. A ne pas manquer.

Jusqu au 14 septembre 2009

www.rencontres-arles.com

Expo : Matthias Lermann graphic et peintures
Concert : Sango Bantou – afrobeat cameroun – Marseille
et dîner à la Galerie Chrämai

Le 14 juillet 2008
Durfort (30-Gard)

Programme

19 – 22 h : concert – PAF 15 €, aperitif offert et tapas sur carte
après 22h : diner sur reservation 30 € par personne (hors boissons)

SANGO BANTOU (cameroun-marseille)
guitare-basse-batterie et chant

Le trio SANGO BANTOU se consacre à la musique camerounaise d’aujourd’hui.
SIMBA, guitariste réputé dans son pays y développe un sens mélodique et un phrasé typique. La voix corsée et franche nous plonge dans les profondeurs intimes de son peuple. Le jeu de batterie de MANU,
puissant et inventif, se joue avec plaisir de la complexité des rythmes camerounais et ne laisse à l’écoute aucun doute sur ses origines africaine. L’émotion de son chant nous touche particulièrement dans les
interprétations de ses propres compositions évoquant les drames passés et présents du peuple noir-africain (« bomba africa » : les enfants d’Afrique…). À la basse électrique, RENAUD, musicien marseillais, se
prête au jeu, non sans virtuosité, partant à l’assaut du « bikoutsi* » et autres défis rythmiques propres à ces musique.
Le programme oscille entre compositions personnelles de manu et simba et répertoire " variété " du Cameroun, entre fête et émotion.
Pour écouter àvant le concert : http://profile.myspace.com/sangobantou

bikoutsi : musique typique et très entrainante du Cameroun, et dont SIMBA est une des têtes de file, notamment au sein du groupe : « les zombies de la capitale »

Matthias Lermann
est un exponet interessant de la post-moderne l’art actuel. Il passe souverain au dogmatismes et se reprends le drot de créer beauté sans ‘etre captiver par une esthétisisme surperficiel, au contraire: le
spectateur sensible rencontre chez lermann des couches subtil et tres differenciés.
Dans l’oeuvre de le fond blanc clair est tres caractristique : comme le fond d’or des ancien icones de l’eglise de l’est. N’est pas de la décoration mais symbol de transcendence – le blanc de lermann reprends la
fonction dans son oeuvre. Ce n’est plus de de la surface mais espace indeterminé. Un espace – de l’image entre rien et l’etre qui se reconcentre au seul existant – le moment présent. Ca reste le secret de
l’achemist lermann comme il créer dès semblabelement des éléments principales et conventionels une image qui sera completement inconventionelle et unique rarité.
Les oeuvres de Matthias Lermanns Arbeiten sont des mataphers existentielles de ce bi-polarité fondamentale,sur le quelle nôtre monde se base: le non et le oui, la mort et la vie, dynamique et stabilité. Ces
opposé fondamentale constituent la base de la vie et l »atiste nous amène dans une sensibilité vivant dont on ne peut pas se retirer. Il ne reprends pasl’image à partir de la réalité mai cré des chiffres d’interieur
d’une longuissement archaique. Pas l’exterieur et le semblable mais la vue de l’oil d’interieur il enseigne au spectateur. Comme un mot de Paul Klee: « l’art ne reflet pas le visible, mais laisse nous voir. »

Galerie Chrämai
Espace la vieile maison
hameau de valensole
30170 durfort
Tél & fax : 04 66 77 06 46
www.galeriechraemai.com
www.la-vieille-maison.eu

 

Nous cherchons 100 bustes

de femmes de 18 à …. 118 ans!

 

Art Gallery aime s’impliquer dans des actions indépendantes et citoyennes. Comme ces deux dernières années en organisant des ventes aux enchères dans le cadre de la journée de la prévention du premier décembre dont une partie des profits ont été reversés à des associations triées sur le volet.

Nous ouvrons notre champs d’action au profit cette fois de la recherche contre le Cancer… du sein en particulier.

Avec ces portraits sans visages nous réalisons une oeuvre.

Oeuvre pour laquelle nous avons besoin de votre concours. Chacune peut en faire partie.(pour le moment 30 d’entre vous ont déjà envoyé leur image)!

Nous recherchons 100 bustes… de la france entière …. monde entier (pour le moment 6 pays représentés)!

Anonymes – mais personnels l’idée est aussi de souligner le droit à la différence – de se sentir bien dans le corps dont on a hérité et dans le regard de l’autre.

Ils composeront des oeuvres destinées à souligner l’importance du soutien à la recherche contre le cancer…

 

Lire la demarche et tout comprendre : http://www.autrecote.fr/00/perf-technique.html

Participez directement en renvoyant une image ou faisant circuler l’info a vos ami(e)s. 

Art Gallery compte sur vous et votre reseau !

Frédéric PRESLES – 06 33 215 772 
autrecote@wanadoo.fr

Ps : un tirage signé et numéroté d’une edition speciale sera envoyé gratuitement a chaque participante qui le souhaite.
Celles qui montrent l’exemple… premières décisées a participer à l’oeuvre – A qui le tour ?