Cap Ferrat

Se balader : Le tour du Cap Ferrat 

Durée : 1h30mn.
Longueur : environ 7 km 
départ : La Carrière
Parking : Place du Centenaire – Plage du port

De la place du Centenaire, remonter la rue commerçante puis  prendre à gauche l’avenue Claude Vignon. 50 mètres après le jeu de boules débute le chemin de la Carrière ainsi nommé à cause d’une ancienne carrière où furent extraites les pierres
qui servirent pour la construction du Port de Monaco (1896- 1906). Le chemin longe la côte en passant en contrebas du Grand Hôtel du Cap-Ferrat et de sa piscine olympique, avant d’atteindre le phare et la pointe Malalongue. Au pied du phare,
magnifique vue sur le cap de Nice et l’Estérel par temps clair. 

Vous voici sur le versant ouest de la presqu’île. Les criques se  succèdent jusqu’à la plage de Passable, face à la rade de Villefranche-sur-Mer avec sa citadelle dominée par le château du Mont Alban. Quelques marches terminent la
promenade. Prendre à gauche pour rejoindre la plage de Passable, emprunter l’escalier de la plage et remonter le Chemin de Passable pour arriver sur l’avenue denis Séméria.

Tourner à droite, passer devant l’Office de Tourisme et  continuer l’avenue denis Séméria pour rejoindre le village.

Objets d’art et lignes épurées, décoration typée, maisons d’architectes ou ambiance zen… Votre escapade en Chambre d’hôtes est placée sous le signe de la déco et du Design dans ces lieux d’exception ! 


D’une Autre Nature- Mesland

Fabrice vous accueille dans sa Maison d’Hôtes en bois à l’architecture contemporaine et originale, idéalement située pour la visite des Châteaux, des parcs et des jardins notamment celui de Chaumont-sur-Loire. Vous serez les Hôtes privilégiés de ces lieux car vous serez libres de choisir la chambre qui vous séduira le plus : la chambre non choisie ne sera pas louée sauf si vous décidez de vous faire accompagner par un couple d’amis… la sérénité, le calme seront donc les Maîtres-Mots de votre séjour. Les chambres à la décoration soignée et épurée vous réservent des lits de 2m/2m, des sanitaires spacieux,  une vue sur la forêt en contre-bas…

Fabrice Pernet
26 bis route de touraine
41150 Mesland France
Tel : +33 (0)2 54 43 19 27
Mob : +33 (0)6 28 25 56 43
https://www.gay-provence.org/fr/a-6467/d-une-autre-nature.html

Arbres Rouges
Les Arbres Rouges – Nantes

Les Arbres Rouges vous accueillent dans un cadre verdoyant de plus de 4000m2 à quelques minutes du centre de Nantes. Au coeur de notre maison d’hôtes, nos 2 piscines chauffées, intérieure/balnéo et extérieure, vous attendent pour un moment de bien-être. Dans une atmosphère contemporaine et raffinée, nous vous proposons 5 belles chambres lumineuses, certaines avec terrasse privée.

Vincent / Jacques
570 Route de Carquefou
44240 Suce-sur-Erdre France
Tel : +33 2 51 81 15 00
Fax : +33 9 72 12 19 34
https://www.gay-provence.org/fr/a-6215/les-arbres-rouges.html

Monteils
Domaine des Monteils – Carnas

Le Domaine de Monteils est situé entre Nîmes et Montpellier, près de la petite ville médiévale de Sommières. C’est un ancien prieuré du 9ème siècle chargé d’histoire qui propose maintenant 5 gites avec la signature de designers renommés et un agencement atypique par un architecte. Cela créée une harmonie entre authenticité et modernisme : le style des logements résolument contemporain associe du mobilier de designer à des matériaux anciens.

Richard / Frédéric
30260 Carnas France
Tel : +33 4 66 35 56 75
Mob : +33 6 85 82 81 92
https://www.gay-provence.org/fr/a-5980/domaine-de-monteils.html

 Location vieux port
Les Terrasses du Port – Marseille

A Marseille, les amateurs de design pourront se loger dans un luxueux appartement meublé avec un mibilier contemporain et design sur le Vieux Port dans un immeuble classé monument historique du célèbre architecte Fernand Pouillon.

Hervé / Jean-Jacques
Quai du port
13002 Marseille France
Mob : +33 6 88 23 18 73
https://www.gay-provence.org/fr/a-6266/terrasse-du-port-2-4-pers..html

Corbusier
Location Lecorbusier – Marseille

Stephane vous invite a vivre le temps de votre sejour à Marseille dans la Cité radieuse de Le Corbusier. L’innovation que représentait cette construction a notamment eu pour conséquence de la voir affublée du surnom la maison du fada par certains habitants de Marseille car ils trouvaient que ce bâtiment n’était pas normal (pour eux). Aujourd’hui classée Monument historique, la cité radieuse, immeuble expérimental dès son origine, est de plus en plus visitée.

Stephane Paturel
280 boulevard Michelet
13008 Marseille France
Tel : +33 4 84 26 77 41
https://www.gay-provence.org/fr/a-5514/duplex-le-corbusier-vue-mer-2-4-pers..html

3.14
Hotel 3.14 – Cannes

Au cœur du triangle d’or de Cannes, à une cinquantaine de mètres de la Croisette et proche du Palais des Festivals, le 3.14 Boutique Hôtel propose à sa clientèle un séjour hors du commun. Bien plus qu’un hôtel, le 3.14 est un univers qui ne laissera pas indifférent ceux dont l’ouverture d’esprit repousse les frontières. Le 3.14 doit beaucoup à sa conceptrice, Karine Ellena-Partouche et à sa sœur Alexandra, architecte d’intérieur, il s’inscrit dans l’idée d’une découverte de la planète : à chaque étage du 3.14, correspond un univers représentant les cinq continents : l’ Amérique en hommage à un continent créatif et lumineux, l’Afrique aux portes du désert, l’ Océanie des Iles lointaines, l’Europe du Paris à la Belle Epoque et l’ Asie : impression soleil Levant, tels sont les thèmes choisis pour la décoration de chacun des cinq étages de l’établissement… outre son restaurant bio 3.14 RESTO BAR CLUB et sa plage privée, 3.14 la piscine vous offre également un espace bien être:le « Cocoon » avec massage, hammam, et jacuzzi face à la mer…

Hotel 3.14
Karine Ellena-Partouche

5 rue Francois Einesy
06400 Cannes France
Tel : +33 4 92 99 72 00
https://www.gay-provence.org/fr/a-5411/le-3.14-hotel.html

 

Hi Hotel
Hi Hotel

Boutique hotel design et écologique au cœur de Nice avec plage privée et spa, conçu par une ex collaboratrice de Philippe Starck : matali crasset, chef de file des designers français, a imaginé un hôtel contemporain, situé à 200 mètres de la Promenade des Anglais et de HI beach. HI se distingue par une approche différente de l’hôtellerie, fondée sur l’échange, la convivialité, l’ouverture d’esprit et une manière de concevoir le luxe différemment en le rendant accessible. A l’heure où les hôtels tendent à se standardiser, 9 concepts de chambre sont ici proposés, reposant sur une organisation particulière de l’espace à vivre et à expérimenter.

Hi Hotel
3 avenue des fleurs
06000 Nice France

Dormir dans un lit à baldaquin, dans une tour médiévale ou dîner aux chandelles, il est possible de se « transformer » en châtelain l’espace de quelques jours.

Chateau les Roches
Domaine des Roches

Tobias Yang et Marco Stockmeyer ont  fait l’acquisition du Domaine des Roches en 2003. Ils l’ont totalement rénové afin d’y offrir une maison d’hôtes-boutique avec cinq chambres d’hôtes spacieuses, chacune dotée de son caractère propre et d’une salle de bain privée. Après 18 mois de travaux, les chambres d’hôtes ont ouverts leur porte en 2005 (une grande année pour les vins de Bourgogne !). Le "cottage du jardinier" a été rénové en 2006 pour devenir une luxueuse résidence indépendante en 2007.

 

Chateau Ormeaux
Chateau des Ormeaux

Près d’Amboise, le Château des Ormeaux est un magnigique petit chateau en bord de forêt. Ancien domaine du poète Paul Scarron, premier mari de la Marquise de Maintenon, le Château des Ormeaux est une demeure romantique qui, depuis la terrasse à l’italienne sur laquelle il est construit, domine la Vallée de la Loire. Emmanuel, Eric et Dominique, les propriétaires du Chateau vous y recoivent dans une ambiance telle que vous pourrez vous croire reine et roi pour une nuit.

Chateau La Touche
Château La Touche

Dans un cadre chaleureux et raffiné, Serge et Luis accueilleront et vous hébergeront à 15 km de Blois au Château La Touche. Dans un cadre chaleureux et raffiné, les propriétaires vous accueilleront et vous hébergeront dans leur maison d’hôtes, dotée de cinq ravissantes chambres. La maison sur 3 niveaux est spacieuse.Le vaste jardin et sa piscine vous procureront calme plaisir et détente. Une étape idéale pour découvrir ou revisiter la région en voiture, à pied, à vélo ou à cheval. Toutes les chambres ont été restaurées avec raffinement dans des matériaux nobles de façon à conserver le charme de l’époque et vous apporter tout le confort d’aujourd’hui.

Chateau la Bertiniere
Chateau de la Bertinère

Laissez-vous aller au plaisir de goûter au charme du Château de la Bertinière, une demeure imprégnée d’histoire et d’authenticité et qui laisse savamment la place belle à la modernité et au raffinement. C’est un mélange alliant la convivialité d’une maison d’hôtes exclusivement gay et les attentions d’un hôtel de luxe.

Chateau de la Verrerie
Chateau de la Verrerie

En Gatine Tourangelle, Bruno ex-photographe publicitaire et Philippe vous accueillent au Château de la Verrerie sur un domaine de 17 hectares dans un petit château romantique qu’ils restaurent et embellissent ensemble depuis plus de 10 ans.

Chateau de Rancay
Château de Rancay

Le Château de Rancay est belle demeure gothique au moilieu d un parc de 30 ha à 6 km de Chateauroux. C’est dans un cadre somptueux que Gilbert et Stefan vous reçoivent tout au long de l’année. Le château et L’intérieur fut décoré dans le style Henri II notamment le vestibule avec son grand escalier et la salle à manger, l’importante bibliothèque fut décorée dans le style Louis XIII avec sa cheminée monumentale et sa collection de livres, et le grand salon dans le style Louis XV. La chapelle est de style gothique.

Chateau du Portail
Château du Portail

Construit au 14e siècle, le Château du Portail était à l’origine le quartier général servant à la taxe sur le sel destinée aux rois de France. Des générations successives de nobles français ont rajouté des constructions au château aux 17 et 18e siècles, le transformant ainsi en résidence de luxe. Claude-Hubert Le Carpentier vous accueille aujourd’hui dans cette magnifique demeure au coeur du vignoble du Val de Loire.

Chateau de la Montchevalleraie
Château de le Montchevalleraie

Entre Angers et Château Gontier, Christian vous recoit au Château de la Montchevalleraie qui date de la fin du 18° et qui est situé dans un parc a l’anglaise de 6 ha avec son étang. Son ambiance calme et romantique ne pourra que vous séduire.

Château de Nieuil

L’hotel du Château de Nieuil offre de belles façades Renaissance, de grosses tours rondes entourant le corps de logis, des douves en eau,  un jardin à la française… un coup d’œil, un seul regard suffisent pour avoir envie d’y séjourner une nuit, un week-end ou plus ! François Ier ne s’y était pas trompé faisant du château de Nieuil l’un de ses rendez-vous de chasse préféré…

Chateau La Touche
Château La Touche

Château La "Touche"…un logis Poitevin….un accueil chaleureux, une convivialité naturelle, un goût pour la décoration, un lieu magique autant de "Touche" qui nous ont donné aux nouveau propriétaires l’envie d’en faire  leur activité….vous recevoir !!!

Notre maison d’hôtes est ouverte tout l’année, le petit déjeuner est compris dans le prix des chambres. Consultez nos offres promotionnelles, soirée VRP etc..

Chateau la Perelle
Château la Perelle

En Normandie, aux porte de Pont l’Evêque, Christophe et Steven vous accueillent au Château la Perelle et vous proposent dans un esprit de convivialité, de raffinement et d’évasion de goûter un instant unique au plaisir de la Vie de Château.

Chateau de l'Horloge
Château de l’Horloge

Appelé château du Bocage puis de chateau l’Horloge, cette demeure date du 2ème quart du XIX siècle.  Ce château tire son nom de l’horloge que l’on peut voir sur sa façade. Anciennement bâti sur une superficie d’une centaine d’hectares ce domaine avec ses dépendances fût à l’origine de la première "ferme pilote" de Normandie.

Chateau des Tesnieres
Château des Tesnières

Situé aux portes de la Bretagne, le Château des Tesnières vous propose ses luxueuses chambres d’hôtes à quelques kilomètres de Rennes et de Vitré,  John et Siebren ont entièrement fait restaurer le château en 2004, alliant l’architecture du 19è siècle à une décoration résolu contemporaine.

Thuiliere
Château de la Thuilière

En Dordogne, le Chateau de la Thuilière est un charmant château décoré par Eduard et Jordi, 2 espagnols qui apres etre tombé amoureux de la région ont decider de s’y installer et de créer des chambres d’hôtes. Ce sont des chambre spacieuses (de 37m2 jusqu’à 45 m2), lumineuses, avec des vues magnifiques. L’ancienne salle de bal du château s’est reconvertie en un grand espace prêt à vous accueillir, parmi les divans moelleux et devant la cheminée imposante.

Chateau de Mazan
Château de Mazan

Plus au Sud le Château de Mazan, Construit vers 1720, le Château a été le lieu de naissance du Père et de l’oncle du Divin Marquis, le célèbre Abbé de Sade. Le Marquis, qui passa l’essentiel de sa vie à Paris y séjourna à de nombreuses reprises et y organisa quelques fêtes mémorables. Cette élégante bâtisse du 18ème siècle, blottie au pied du légendaire Mont Ventoux, a été transformée en hôtel somptueux alliant charme, gastronomie et confort.

Chateau de Balazuc
Château de Balazuc

Au cœur du village de Balazuc labellisé «plus beau village de France» et «village de caractère», à 17 km de Vallon-Pont-d’Arc, des célèbres gorges de l’Ardèche et de la grotte Chauvet, Luc et Florence Lemaire vous ouvrent les portes du Château de Balazuc, demeure datant des XIe et XIIIe siècles, accroché à son rocher et surplombant l’Ardèche.

Chateau Montlaur
Château de Montlaur

Le Chateau de Montlaur près de Carcassonne fut la propriété d’Edouard Niermans (1859-1928), le célèbre architecte d’origine néerlandaise de la «Café Society » à qui l’on doit, entre autres, l’Hôtel Négresco à Nice, l’Hôtel du Palais à Biarritz, l’Hôtel de Paris à Monte Carlo, le casino de Chatel Guyon… ainsi que la Brasserie Mollard, le Moulin Rouge, Le Casino de Paris, Les Folies Bergères, Les Capucines, l’Elysée Montmartre, le théâtre Marigny à Paris où il édifia pas moins de trente deux salles de spectacle. La richesse de l’oeuvre d’Edouard Niermans et l’éclectisme de son style – liés aux exigences de ses commanditaires – placent cet "artiste polymorphe" parmi les grand acteurs de son temps que l’on nomma la "Belle époque".

Chateau de Gramazie
Château de Gramazie

Le château de Gramazie est assis sur les fondations d’une ancienne abbaye (9ieme siècle) . Il a été un haut lieu de culture et de réception au tout début du 19 ième  où on cultivait le beau et le bon. Nous avons essayé de redonner à Gramazie l’esprit d’antan,  pour que ce lieu redevienne un endroit de convivialité et de rencontres. Venez profiter de ce merveilleux terroir de la Malepère. Des tournesols en été, des vignes du Razès, de son incontournable cassoulet , de la douceur du Languedoc Roussillon.

Chateau Jacquot
Chateau Jacquot

Le Chateau Jaquot ets un chateau medieval.L’intérieur, très chaleureux, en pierres brutes avec son mobilier de longue patine vous accueillera dans une lumière tamisée. L’escalier de la tour vous mène vers l’ unique Chambrée Royale , nommée " L’ Offrande du Coeur " qui peut vous recevoir en nuitée , en séjour à deux , trois ou quatre . Cette seule Suite vous réserve une parfaite intimité dans un vrai cadre du XIVeme . La propriétaire dses lieux vous propose de vous y délecter avec la cuisine du Moyen-age

Monte Arena
Monte Arena

Maison seigneuriale du bas-Languedoc en terre de garrigues (piémont des Cévennes), l’édification de Monte-Arena remonte au XVIe siècle. Appartenant à un ensemble complet de bâtiments classés Monument Historique, composant le fort de Montaren (Tour Sarrasine XIe, Donjon, XIV-XVIe et maisons fortes XVI-XVIIIe), Monte-Arena est aménagée en maison d’hôtes depuis plusieurs années et est aujourd’hui entre les mains d’une nouvelle génération poursuivant l’accueil d’hôtes en quête de calme, d’histoire et d’authenticité. Les chambres et la suite se déclinent autour de teintes à la chaux, de meubles anciens et de touches plus contemporaines, offrant à chacune un caractère particulier. L’ensemble de la maison et des appartements a été totalement restauré et assure une haute qualité de prestations. Tout au long de l’année, au gré des saisons, la cour et les salons sont le théâtre de petits concerts ou de spectacles en appartement pour le plaisir des hôtes de passage ou des habitués des lieux.

 Retouvez toutes ces adresses sur : https://www.gay-provence.org

Abbaye de Fontfroide

Ouverte à la visite tous les jours de l’année, vous pourrez découvrir son cloître et son église du XII, sa salle capitulaire, son dortoir et son réfectoire, mais aussi les aménagements du XVIII ou, à la belle saison, sa roseraie et ses jardins en terrasses. L’abbaye accueille tout au long de l’année de nombreuses manifestations culturelles, instants magiques dans un lieu imprégné de plus de neuf siècles d’histoire.

www.fontfroide.com

Un des joyaux de la Côte d’Azur !

d’inspiration renaissance italienne, ce palais regroupe tous les styles et toutes les époques avec de fortes influences lombardes, vénitiennes et espagnoles. La réalisation du domaine s’étalera de 1905 à 1912. C’est le rêve fou de la Baronne Béatrice qui tombe amoureuse d’un site féerique et décide d’y aménager ses 7 hectares vierges pour y implanter l’écrin qui mettra en valeur sa collection d’oeuvres d’art (mobilier du XViiième siècle, porcelaines des Manufactures Royales de Sèvres et de Vincennes, etc.).

La Baronne léguera la totalité de sa villa et ses trésors à l’Académie des Beaux Arts de l’institut de France qui en devient propriétaire à sa mort en 1934.

La Villa est entourée de neuf jardins à thème et surplombe les baies de Villefranche-sur-Mer et de Beaulieu-sur-Mer. Le spectacle des jeux d’eau musicaux, féerie musicale qui anime le jardin à la française toutes les 20 minutes, accentue l’aspect enchanteur des lieux.

Programmation :

8 mai 2012 : 3e édition de la Fête des Roses

Au cœur de l’un des plus beaux jardins de la Côte d’Azur, la Villa Ephrussi de Rothschild organise, pour la troisième année consécutive, « La Fête des Roses », en hommage à la Baronne Béatrice de Rothschild. Avec l’aide du célèbre architecte-paysagiste Harold Peto, elle créa à l’extrémité des jardins de sa villa une roseraie où l’on peut admirer les plus célèbres variétés de roses françaises ! Du dimanche 6 au mardi 8 mai, « La Fête des Roses » célébrera de nouveau la rose sous toutes ses formes. À cette occasion, elle réunira de nombreux rosiéristes, pépiniéristes et horticulteurs de renom pour faire découvrir au public mille variétés de roses et de plantes méditerranéennes, pour le plaisir des yeux ou pour fleurir son jardin.

24 juin 2012 : La journée des peintres

La Villa propose un grand concours de peinture ouvert à tous. Le temps d’une journée, la Villa ouvre gratuitement ses magnifiques jardins aux peintres, amateurs ou professionnels, qui souhaitent venir exercer leur art sur le site. 

+ infos : http://www.villa-ephrussi.com

 

Moto en Provence

Sortie de la première application I-Phone " Moto PACA ". Cette application est gratuite et permet de faire découvrir à tous les motards des itinéraires de 90 à 400km en Provence-Alpes-Côte d’Azur. 

Les partenaires de la filière (Hébergeurs, restaurateurs et professionnels de la moto) qui jalonnent les itinéraires sont présents par l’intermédiaire de pictogrammes et d’un texte de présentation de l’établissement. Vous pouvez également retrouver les stations essences, ainsi que les principaux sites et monuments touristiques à proximité.

De plus, l’application offre la possibilité aux mobinautes de poster leurs propres itinéraires motos et de les partager par mail, SMS et par Facebook à leur communauté.

Vous pouvez d’ores et déjà télécharger l’application "Moto PACA" sur Apple store ou en cliquant ici.

 

 

La métropole de Berlin est un haut lieu de la fête et se caractérise avant tout par une chose : sa grande diversité. Ici, chaque quartier possède sa propre identité et son propre centre. Si bien que quand les Berlinois parlent de leur « Kiez », il s’agit de « leurs rues », celles qui donnent vie à « leur quartier » et où se passe leur vie quotidienne. Eh oui, de petits villages, quand il y en a beaucoup, font aussi une grande ville. Et celle-ci est un vrai melting-pot des cultures, pleine de contrastes et profondément sympathique.

Le milieu gay à Berlin compte plus de 100 établissements, répartis essentiellement dans quatre arrondissements. Ceux-ci se trouvent tous dans le centre de Berlin et sont facilement accessibles par les différents moyens de transport en commun.
Le centre historique de la vie gay se trouve dans l’arrondissement de Schöneberg, aux alentours du « Nollendorfplatz ». Ce quartier offre une belle panoplie de bars, saunas et autres établissements, de telle sorte que tout le monde y trouve son compte, quel que soient l’âge et les prédilections. Ceci est également vrai pour l’arrondissement de Prenzlauer Berg qui était déjà le centre du milieu gay de Berlin Est avant la chute du mur. Son arrondissement voisin de Kreuzberg (Oranienstraße) propose des établissements plutôt alternatifs et orientés vers une pensée de gauche. Friedrichshain est surtout populaire chez les très jeunes.

D’une manière générale, à Berlin, on ne fait pas de différence entre hétérosexuels et gays. Surtout dans les « centres gays » Kreuzberg, Schöneberg, Mitte, Friedrichshain et Prenzlauer Berg où des couples gays ou lesbiens s’affichent aussi naturellement que les tandems classiques de sexes opposés. Dans ces quartiers, l’homosexualité fait tout simplement partie intégrante de la vie quotidienne. En revanche, ceci est beaucoup moins vrai pour certains arrondissements plus excentrés se trouvant dans l’est de la ville (Marzahn, Lichtenberg…). Ici, des éléments du milieu d’extrême droite peuvent rendre la vie difficile aux gays et lesbiennes. Il est donc recommandé de ne pas afficher son affection en public.

Visites
Berlin propose plus de 170 Musées et une quantité impressionnante d’autres sites d’intérêt variés. En voici quelques-uns à ne rater sous aucun prétexte :
– La Museumsinsel (l’île des musées) se trouve dans l’arrondissement Mitte, entre le Kupfergraben et la rivière de la Spree, et regroupe 5 musées remarquables : le Pergamonmuseum, le Bodemuseum, le Alte Museum, le Neue Museum et le Alte Nationalgalerie. En 1999, l’unique ensemble architectural et culturel de la Museumsinsel a été déclaré patrimoine mondial par l’UNESCO. Fortement détruite pendant la Seconde guerre mondiale, la Museumsinsel se trouve toujours en cours de restauration. Il s’agit d’un endroit captivant proposant en plus une rencontre inattendue dans l’Alte Museum : c’est ici que la belle Néfertiti vous attend.
– Le Reichstag (siège du gouvernement allemand) se trouve également dans l’arrondissement Mitte. Entre 1994 et 1999, la bâtisse historique a reçu une coupole en verre de la main de l’architecte Sir Norman Forster, dans laquelle on peut même se balader. Visites tous les jours de 8 à 24 heures, dernière entrée à 22 heures. – La Eastside-Gallery dans l’arrondissement Friedrichshain, c’est 1.316 mètres de Mur de Berlin conservés, peints par 118 artistes venant de 21 pays. Depuis 1991, la plus grande galerie en plein air du monde est classée monument protégé.

 

Berlin gay & gay-friendly

Bars
– Anderes Ufer Hauptstraße 157, 13159 Berlin – Schöneberg, métro 7 Kleistpark Le « Andere Ufer » (en français « autres rivages ») se trouve un peu à l’écart des centres gay et propose une ambiance créative et agréable… L’après-midi, c’est un endroit idéal pour lire et « papoter » tranquillement. Le soir, l’établissement prend davantage le caractère d’un bar gay.
– Café bistro bar Beguine – lieu de rendez-vous et culture pour femmes Potsdamer Str. 139, Berlin-Schöneberg, métro 2 Bülowstraße, fermé le dimanche Ambiance sympathique et une cuisine agréable et légère
-Bierhimmel Oranienstrasse 183, Berlin-Kreuzberg, métros 1 et 8 Kottbusser Tor Bon point de départ pour une nuit en ville. La partie antérieure de l’établissement est réservée à un café proposant des gâteaux et tartes ainsi qu’un vaste choix de bières. A l’arrière se trouve, plus intime, la bar à cocktail « Love Lounge »
– Sonntags-Club Greifenhagener Str. 28, 10437 Berlin-Prenzlauer Berg, métro 2 et S-Bahn 8 Schönhauser Allee Un point de rendez-vous avec histoire pour bisexuels, gays et transsexuels : ce centre existait déjà au temps de la RDA, clandestinement, à cause de la répression exercée par l’état…
– Café Amsterdam Greifenhagener Str. 24, 10437 Berlin-Prenzlauer Berg, métro 2 Schönhauser Allee Petit café bien cosy avec bar à cocktail

Discothèques
Blu
Neue Schönhauser Str. 20, 10178 Berlin-Mitte, métro Weinmeister Straße
Club « en vogue » avec bar à cocktail et une petite piste de danse

GMF
c/o Café Moskau, Karl-Marx-Allee 33, 10178 Berlin-Friedrichshain, métro Schillingstraße
Des bons DJ, un club populaire, du charme à la socialiste

SO 36
Oranienstrasse 190, Berlin-Kreuzberg, métro Kottbusser Tor / Görlitzer Bahnhof
Clientèle mélangée à tendance alternative dans un club bien riche en tradition… Informations actualisées concernant le programme sur le site www.so36.de

Die Busche
Mühlenstr. 11-12, 10243 Berlin-Friedrichshain, métro et S-Bahn Warschauer Straße
Discothèque en face de la East Side Gallery, fréquentée par un public jeune. Principalement de la musique pop

Plages et rivières
– Strandbad Müggelsee (plage au bord du lac Mügglesee) S-Bahn Friedrichshagen, tram Fürstenwalder Damm / Müggelseedamm
– Teufelssee (plage au bord du lac Teufelssee)
S-Bahn Grunewald, ensuite environ 15 minutes à pied
– Strandbad Müggelsee (plage au bord du lac Müggelsee) S-Bahn Nikolassee, ensuite prendre le bus jusqu’à la plage située juste derrière la zone naturiste
– « Tuntenwiese » (parc) A Mitte, proche Siegessäule / Großer Stern, entre Hofjägerallee et Straße des 17. Juni, Métro Hansaplatz. Naturisme possible
– Volkspark Friedrichshain (parc) Aux alentours du « Märchenbrunnen » (« la fontaine des comptes »)
– Viktoriapark (parc)

Organisations
Allgemeine Homosexuelle Arbeitsgemeinschaft e.V. – AHA-Berlin e.V. (groupe de travail homosexuel)
Mehringdamm 61, 10961 Berlin, Tel : +49 (0)30 692 36 00

Mann-O-Meter e.V.
Bülowstraße 106, 10783 Berlin-Schöneberg, métro Nollendorfplatz, Tel : +49 (0)30 216 80 08 et +49 (0)30 215 70 78, heures d’ouverture : lundi à vendredi 17 à 22 heures, samedi et dimanche 16 à 22 heures

Office de Tourisme de Berlin
www.berlin-tourist-information.de

Article rédigé par Harriet Hagebaum-Reignier
PROSUDCOM

www.prosudcom.com

 

Le village Saint Paul est véritablement un village au coeur du Marais entièrement dédié aux antiquités et au design. Situé derrière la très belle église baroque Saint Paul, on y accède par de petits passages entièrement piétonniers, entre la rue de Rivoli, et son prolongement rue Saint Antoine et les quais de Seine.

C’est un endroit merveilleux pour flâner et chiner. De la simple brocante aux antiquités de toutes les époques et depuis peu, grâce à l’ impulsion de l’association des commerçants du Village Saint Paul et de la mairie du 4ème, on y découvre de plus en plus de jeunes créateurs et designers pour la maison qui viennent compléter l’offre déjà très riche d’objets décoratifs de tous styles. Il est de bon ton de marchander pour les objets anciens ou la brocante mais pas pour les objets design qui sont souvent des créations uniques.

À la sortie Ouest du Village vous découvrirez un long mur de pierre garni de tourelles, il s’agit de la partie majeure qui subsiste des fortifications de Philippe Auguste datant du 11ème siècle. À cette époque Paris avait seulement la taille des six premiers arrondissements. La cité était fortifiée et ressemblait à ce qu’est encore Carcassonne aujourd’hui. Aujourd’hui la seule vraie fortification de Paris est symbolique et est constituée par le boulevard périphérique qui marque en quelque sorte un frontière financière entre Paris et sa proche banlieue, le prix de l’habitat poussant toujours plus loin les parisiens loin du centre historique. Côté Seine, se trouve le Pont Marie qui permet d’accéder à l’île Saint Louis. Avant de traverser, faites une pause à l’Hôtel de Sens, ancienne demeure de l’Archevêque de Sens, qui est aujourd’hui la bibliothèque Forney. Une visite courte s’impose pour découvrir son magnifique style gothique et début renaissance. Vous aurez l’impression d’être en Vallée de la Loire.

Passez le Pont, et vous voici dans l’endroit le plus cher de la capitale. 70 % des résidents sont des acquéreurs étrangers, principalement américains, qui adorent ce coin de Paris. Vous tomberez sous le charme des petits restaurants parfois trop touristiques, des glaciers célèbres comme Berthillon où vous ferez la queue pour déguster en toutes saisons les plus délicieux sorbets… Ne manquez pas non plus les concerts classiques de la superbe église Saint-Louis en l‘île. Une balade extraordinaire et romantique. Traversez le Pont Saint Louis et vous vous trouverez dans l’île de la Cité où se trouve Notre-Dame fraîchement rénovée et nettoyée. À la pointe Sud de l’île se trouve un mémorial aux victimes du nazisme. Évidemment ne manquez pas d’entrer à Notre-Dame en longeant le charmant Square Jean XXIII.

Savez-vous qu’au moyen-âge Notre Dame était entièrement peinte intérieur et extérieur en couleurs vives et chatoyantes? Vous découvrirez aussi en traversant le palais de justice une autre merveille de l’art gothique et ses vitraux majesteux aussi célèbres que ceux de Chartres : La Sainte Chapelle. L’entrée est payante et certains concerts classiques prestigieux y sont organisés.En retraversant la Seine devant le Châtelet et les tours de la Conciergerie, faites une pause au marché aux fleurs. Orchidées, géraniums, plantes aromatiques, fleurs coupées ou en pot. Tout pour fleurir vos balcons et faire plaisir à ceux que vous aimez. Une institution pour tous les parisiens qui se font une fierté d’avoir toujours leurs fenêtres fleuries.

avec www.parismarais.com

 

Sortir des sentiers battus… intelligement !

Tourisme durable, écotourisme, tourisme équitable… la tendance du voyage est au vert. Mais bien plus qu’une mode, ce phénomène répond à un besoin urgent de préserver nos sites touristiques…

Depuis plus d’une dizaine d’années, les touristes, toujours plus nombreux, cherchent à s’éloigner des foules, des hôtels HLM, des bords de mer bétonés, ou du voyage en groupe trop encadré. Selon l’Organisation Mondiale du Tourisme, les flux touristiques devraient doubler à l’horizon 2010. Dans ce cadre, le tourisme pourrait devenir une cause de pollution majeure des trésors de la planète. On parle souvent de ces pionniers du tourisme qui tentent de développer telle ou telle forme de tourisme dans une contrée méconnue à l’autre bout du monde. Si la France ne compte plus guère de centimètres carrés inexplorés, il n’en demeure pas moins indispensable de préserver ce
patrimoine qui fait vivre près de 15% de la population… et revivre ceux qui s’échappent de leur quotidien pour prendre un bol d’air… Alors voilà : pour avoir encore longtemps le loisir et le privilège d’observer faune et flore de nos campagnes, fonds marins des littoraux, ne pas transformer toutes nos côtes en résidences-vacances, défigurant définitivement les paysages qui, de fait, n’attireront plus les touristes du monde entier, il nous faut repenser nos comportements de touristes consommateurs et de/ou d’acteurs du tourisme local.

« Take only pictures, leave only footprints »
« Ne prenez que des photos, ne laissez que des traces de pas », c’est la maxime que l’on peut lire à l’entrée de chaque parc naturel américain. Bien que l’Amérique ne compte pas parmi les modèles écologiques les plus
aboutis – loin s’en faut – il faut reconnaître que le principe et la formule sont louables. En d’autres termes, il est urgent d’apprendre à nous passer de nos douches quotidiennes en pleine nature avec des savons chimiques ultra-polluants, à ne plus jamais jeter quoi que ce soit, même lorsque d’autres l’ont largement fait avant nous… Préserver la nature, c’est déjà bien, mais choisir un mode de tourisme qui répond à des valeurs de développement durable, c’est mieux.

Voyager différemment, mieux, utile…
Pour faire face au développement sauvage du tourisme de masse qui rompt trop souvent l’équilibre fragile des écosystèmes locaux, de nouvelles offres de tourisme voient le jour pour touristes solidaires et responsables. Les opérateurs de tourisme dits « de nouvelle génération » ont une triple exigence : proposer de réels produits touristiques attrayants, promouvoir les comportements responsables, et développer un tourisme qui favorise la préservation des cultures et de l’environnement. Ils doivent également développer une activité économique qui sert réellement les intérêts des communautés locales. Alors même que l’individualisme est exalté par nos sociétés consuméristes et que les valeurs d’échange et de partage sont ringardisées et reléguées aux idéologies post soixante-huitardes, il semblerait que la nature décide à notre place : plus question d’envisager le développement économique et touristique sans poser les questions de la préservation de l’environnement.
Qu’on soit voyageur ou professionnel du tourisme, il est des attitudes et des choix citoyens à faire. La plupart relèvent du bon sens et de nombreux organismes et associations s’en font le porte-parole. Les outils existent, reste à les découvrir (avec, notamment, les sites et organismes que nous vous proposons ici) et propager l’idée de voyager intelligemment.

 

PETIT ABRÉGÉ DU TOURISME RESPONSABLE ET SOLIDAIRE

Durable, équitable, éco, quelle différence ?
Pour définir cette nouvelle façon de voyager, les termes ne manquent pas, mais ils ne signifient pas tous la même chose…

Le tourisme durable :
Selon l’OMT, le tourisme durable est une façon de gérer « toutes les ressources permettant de satisfaire les besoins économiques, esthétiques et sociaux et de préserver l’intégrité culturelle, les écosystèmes, la biodiversité et les systèmes de soutien de la vie ». Le produit touristique doit donc répondre aux exigences de respect à long terme de l’écosystème, de viabilité économique et d’équité sur le plan éthique et social pour les populations locales.

Le tourisme équitable :
Ce terme désigne l’ensemble des activités de services, proposées par des opérateurs touristiques à des voyageurs responsables. Les activités sont élaborées en grande partie ou en totalité par les communautés d’accueil qui en conservent la maîtrise. Les bénéfices sociaux, culturels et financiers, dont les intermédiaires sont réduits au plus petit nombre, sont perçus en grande partie localement, et sont équitablement partagés entre les membres de la population autochtone.
L’écotourisme :
L’écotourisme est «une forme de voyage responsable dans les espaces naturels qui contribue à la protection de
l’environnement et au bien-être des populations locales» (International Ecotourism society). Les buts de ce type de
tourisme sont : l’observation de la nature et des cultures dans les zones naturelles, avec une dimension éducative. Ce tourisme se pratique généralement en groupes restreints.

A LIRE

Comment chier dans les bois ?
Pour une approche environnementale d’un art perdu
Éditions Édimontagne
Sous un titre un peu grivois, Kathleen Meyer propose un ouvrage tout à fait sérieux qui nous apprend, à chaque page, comment préserver la nature lorsque l’on s’y promène ou qu’on y campe. Cet ouvrage nous explique, entre
autres, pourquoi il est indispensable de traiter nous-mêmes nos déchets et comment s’y prendre.

 

Touriste ou professionnel du tourisme
comment s’engager ?

Créée en 2000, l’association « Citoyens de la terre » a pour but d’informer et réaliser des actions concrètes en faveur de l’éducation à l’environnement et du développement durable. Depuis la première mission de soutien à la préservation d’un parc naturel au Costa Rica, ils ont fait du chemin. La démarche de tourisme durable ne concerne pas que les contrées oubliées à l’autre bout du monde. Il s’agit en fait d’inciter tous les acteurs du tourisme (professionnels et consommateurs) à prendre conscience de leur impact sur l’environnement et les guider vers des pratiques plus respectueuses. Notamment, pour les hébergements, CDT propose une grille d’évaluation de 65 critères environnementaux. Aujourd’hui,ils concentrent leurs actions autour du bassin méditerranéen et du quart Sud-Est de la France. En effet, la région a vu sa démographie et son nombre de visiteurs exploser dans les années
50, une évolution récente et brutale qui a un impact direct très important sur l’environnement : urbanisme, traitement des déchets, utilisation de l’eau, pollution de l’air, etc. Les Citoyens de la terre cherchent donc des solutions qui favorisent le développement touristique en prenant en compte le facteur environnemental. Ils proposent des actions d’information, des débats et des actions concrètes avec les acteurs du tourisme soucieux de préserver leur patrimoine naturel et culturel. Toutes les informations sur leur site :
http://www.eveil-tourisme-responsable.org

 


Sur le web…
http://tourisme-durable.net
www.actionconsommation.org
www.ritimo.org
Union Nationale des Associations de Tourisme et de Plein Air
www.unat.asso.fr
www.tourismesolidaire.org
Ministère délégué au tourisme
www.tourisme.equipement.gouv.fr/fr/home.jsp

La route des lavandes à moto
avec le Conseil Régional du Tourisme

Cette route des lavandes à travers le Verdon, nous est proposée par le Comité Régional du tourisme, section moto. Un circuit de 85 km à travers des paysages aussi divers que typiques…

Partez à la découverte de la tradition de la lavande qui, depuis des siècles, a forgé le visage des Alpes de Haute-Provence, notamment celui du plateau de Valensole au coeur du Parc Naturel Régional du Verdon. Le long des routes, des apiculteurs présentent leurs produits issus de cette plante apparue au Moyen Age dans les monastères et qui a très vite été reconnue pour ses propriétés médicinales. Dans le premier tiers du XXe siècle, le lavandin envahit les plateaux et les plaines tandis que la lavande fine traditionnelle demeure cantonnée en montagne. Lavande ou lavandin, les paysages sculptés pas les rangées de plantations attirent pour leurs couleurs. Certains leurs reprochent un côté « image d’épinal », c’est pourquoi ils préféreront traverser ces paysages hors-saison quand la lavande coupée hiverne en attendant le printemps pour repousser et offrir ses couleurs à la Provence.

Ce que vous verrez
> Les gorges de Trévans
>La ville thermale de Gréoux-les-Bains
> Le château d’Allemagne-en-Provence
> Riez la Romaine
> Les lacs de Sainte-Croix et d’Esparron-de-Verdon
> Le Musée de Préhistoire des Gorges du Verdon à
> Quinson
> La réserve géologique de Haute-Provence

LʼITINÉRAIRE
Départ : Estoublon
Prendre la D907 puis la D8 au point de vue le « Poteau de Telle »
Direction SO pendant 23 km
à Valensole, prendre la D8. Direction SO sur 13 km.
à Gréoux-les-Bains, suivre la D952, direction Est sur 12 km.
à Allemagne-en-Provence, prendre D952 en direction du Nord Est sur 8.5 km.
à Riez, suivre la D952 puis la D56 en direction de Puimoisson – Nord Est sur 12 km.
à Puimoisson, la D108 sur 8,5 km direction Est.
à Saint Jurs sur la D108 puis D907 (prendre à droite), direction Nord sur 8 km
Arrivée : Estoublon

Nouveau !
LE CRT PROPOSE DES CIRCUITS MOTO EN PACA
Depuis peu, le Comité Régional du Tourisme propose des circuits et services dédiés aux amoureux des deux roues. Fidèle à sa forme cartographiée, le site propose plusieurs centaines de kilomètres de circuits en moto en région PACA. Les circuits sont classés par thématiques (géographique, historique, etc.). Bien sûr, vous y retrouverez les classiques, telle la route des Crêtes ou encore la route Napoléon. Mais aussi des circuits au milieu des villages pittoresques de Haute Provence, dans les canyons de la Durance, etc. Une aubaine pour les amateurs de moto et de balades triées sur le volet pour le plaisir de la conduite et de lʼoeil.

DEMANDEZ VOTRE CARTE DES CIRCUITS
Le CRT a édité une carte gratuite de 16 balades, disponible en plusieurs langues. Les circuits font en moyenne 150 km. Pour obtenir la carte, il suffit dʼadresser votre demande en précisant vos coordonnées par courrier à :
Comité Régional du Tourisme PACA
10 place de la Joliette
BP 46214
13567 Marseille cedex 02
ou par mail à : information@crt-paca.fr

Tous les circuits moto sur le site du CRT PACA
www.decouverte-paca.fr
cliquez sur «sports» puis «moto»