Le Carnaval De Nice  : Roi Des Mascarades se tiendra du 13 février au 1er mars.

Le thème de l’année 2009 évoque l’art de dissimuler dans toutes ses acceptions : porter un masque certes, comme changer son apparence, se mettre en scène, en résumé, l’art de tromper. Du simple déguisement à la chirurgie esthétique, de la manipulation à la peopolisation … le carnaval n’est plus le seul royaume du travestissement et de l’artifice dans tous ses possibles traités, bien évidemment, en une fantaisie moderne et délirante. 

Carnaval de Nice

A l’origine fête païenne, "Carne levare, levamen", "enlève la chair" – définition la plus usitée du Carnaval – se déroule avant la période de carême, pendant les jours gras (Mardi-gras). C’est la dernière fête avant une période d’abstinence et de cuisine maigre, qui justifie donc tous les débordements.C’est à la Belle-Epoque que le Carnaval de Nice connaît son apogée. Son histoire commence pourtant en 1294, avec le séjour à Nice, du comte de Provence Charles II, Duc d’Anjou, venu pour y passer les jours joyeux du Carnaval.

Aujourd’hui, le Carnaval de Nice, l’un des plus importants du monde par le nombre de grosses têtes, sujets et chars en carton pâte, repose complètement sur la participation des carnavaliers.Sur des décors conçus et peints par des artistes niçois, plus de 150000 lampes colorées à la main clignotent, chaque soir, pendant la période du Carnaval de Nice pour plonger les carnavaliers dans un merveilleux univers lumineux. Les illuminations de Nice sont uniques au monde, elles transforment la Place Masséna, en un monde féérique.

Le Carnaval de Nice c’est tout ceci, la fête, de superbes maquillages et costumes de plumes, paillettes et strass, les défilés de chars, les batailles de fleurs, les grosses têtes et les spectacles, le feu d’artifice de clôture, sur la Côte-d’Azur, au bord de la Méditerranée…

Info :  www.nicecarnaval.com