Jazz à Briançon

Dans le cadre de la 3ème édition du Festival International de Jazz de Briançon « l’Altitude Jazz Festival », Briançon accueillera à 20H30 le mardi 27 janvier 2009 au Théâtre Le Cadran : F A LEO, Sur une idée originale de Roberto Cipelli,

Gianmaria Testa pour la Voix et à la Guitare, Roberto Cipelli au Piano, Paolo Fresù à la Trompette et au Bugle, Philippe “Pipon” Garcia à la Batterie et aux Percussions et Attilio Zanchi à la Contrebasse.

Une idée simple et belle : proposer une relecture “jazz” de certaines oeuvres parmi les plus significatives de Léo Ferré, monstre sacré de la chanson. Une relecture faite par des Italiens, avec une vision plus libre, qui offre un regard venu de l’autre côté des Alpes.

 

F. à Léo est le fruit d’un travail collectif, la rencontre d’un groupe exceptionnel réuni autour du grand architecte du projet, le pianiste Roberto Cipelli. Cet hommage n’a rien de convenu parce qu’il rassemble la fine fleur du jazz italien : le contrebassiste Attilio Zanchi, le batteur Philippe Garcia, et le fabuleux trompettiste Paolo Fresù, qui est littéralement en état de grâce avec ce répertoire.

 

La chanson n’est pas non plus en reste : Gianmaria Testa, avec sa voix chaude, rocailleuse, amène sa touche de magie… Maniant le français aussi bien que sa langue, il a su exhumer des titres peu connus, et offrir aussi en italien des chansons qui sont comme un écho transalpin à la poésie de Ferré.

 

Une rencontre au sommet pour dessiner un univers musical intense, textuel et poétique, celui de Ferré, portant en lui les signes du temps présent.

 

Le site de Gianmaria Testa : www.gianmariatesta.com

 

 

  • Le tarif fixé pour ce concert est de 30€ et de 26€ pour les étudiants, demandeurs d’emploi et adhérents au Torino Jazz Club.

 

Le Mercredi 28 Janvier, à 20H, le Restaurant Mosaïques à Briançon accueillera le groupe « ALAMANOUCHE TRIO », standards manouche.

L’Inauguration Photos « Gil & Nico » aura également lieu à cette occasion, toujours au Restaurant Mosaïques.

  • Gratuit pour tous

 

Le Jeudi 29 Janvier, à 20H30, Concert d’inauguration au Jazz Club de Turin avec « TORINO JAZZ ORCHESTRA »

Le Torino Jazz Orchestra, est dirigé par Giani Basso et coordonné par Fulvio Albano. Ce Big band est réputé le plus talentueux d’Italie et réunit les meilleurs musiciens de la Région Piémont. L’expression authentique de ce jazz permet à cette formation de passer au-delà de la mode et du temps.

 

Depuis longtemps maintenant les collaborations transfrontalieres entre Piémont et Hautes Alpes parlent un langage musical universel, le Jazz.

Un réseau international de relations, d’échanges, de collaborations développées autour de la magie de cette musique à nos deux pays.

 

Cette année l’Altitude Jazz Festival introduit des noms illustres de France, d’Italie sans oublier les collaborations internationales. Urtreger, Fresù, Testa, Mantilla, Zigmund, Gould, Tessarollo sont les artistes qui font l’écho au programme d’Avigliana du Due Laghi Jazz festival qui sera l’attraction de la fin d’été, du 27 août au 5 septembre.

 

Le Club de Jazz de Turin inaugure le 29 janvier à l’occasion du festival de jazz de Briançon ses nouveaux locaux au centre de Turin avec le Torino Jazz Orchestra.

 

Site du Jazz Club de Turin : www.jazzclub.torino.it

 

 

Le Vendredi 30 Janvier, à 20H30, Le Foyer Culturel de L’Argentière La Bessée accueillera « OPHONIUS QUARTET » avec Christophe Ayrault, Jean-Marc Dormeau,Bruno Gazengel et Fréderic Papillon.

Ophonius se distingue des ensembles de saxophones classiques ou jazz par ses arrangements qui utilisent des acompagnements vocaux ainsi que des percussions corporelles ou instrumentales (coquille saint jacques, tuyau siffleur, oeuf, pavillon porte-voix, djembe, udu …). Toutes les voix sont transmises acoustiquement grâce à l’Ophonius, pavillon qui permet de renforcer le niveau sonore et ainsi de percevoir.

 

Ainsi que « PHILHARMONIQUE de la ROQUETTE » avec Laurent Bernard aux Claviers, Maryse Gattegno à la Contrebasse , Julien Kamour à la Batterie et Scie musicale et Emmanuelle Duchemin au Son et Bruitages

Ciné-concerts, musiques de spectacles, le Philharmonique de la Roquette est une compagnie de musiciens spécialisée dans l’accompagnement en direct d’autres formes d’expression artistique : films muets, pièces de théâtre, dance, lectures, etc.

Né à Arles en 1995 dans le quartier de la Roquette, le Philharmonique a mis en musique des films de Fritz Lang (Metropolis), F. W. Murnau (Nosferatu, L’aurore), des films d’animation, des documentaires, des pièces de théâtre et même de la BD. Ils interprèteront pour l’Altitude Jazz Festival des courts-métrages de Buster Keaton. Durée 1h00.

 

  • Le tarif fixé pour ce concert est de 13€ et de 8€ pour les étudiants, demandeurs d’emploi et adhérents au Torino Jazz Club.

 

Le Samedi 31 Janvier, à 18H, Le Bar de l’Alpen à Monêtier-les-Bains accueillera le groupe « BADJO MOBIL », Swing manouche. Et enfin le « Bœuf » à 22H30 toujours au Bar de l’Alpen.

  • Concert gratuit pour tous

 

Egalement Le Samedi 31 Janvier, à 20H30, Le Bar Le Central à Briançon accueillera le groupe « MORNING BLUES », Trio batterie, basse, guitare – standards blues

  • Concert gratuit pour tous

 

Et à ne pas manquer ce Samedi, à 20H30, Salle du Dôme de Monêtier-les-Bains, « ETIENNE MBAPPE » avec Etienne Mbappe à la Basse et Voix, Cate Petit pour les coeurs Chœurs, Clément Janinet au Violon , John Grandcamp aux Percussions et Cédric Baud à la Guitare.

Si la basse est son instrument de prédilection avec lequel il a bâti sa réputation de jazzman, Etienne Mbappe a voulu justement que son deuxième album solo, Su La Také, ne soit ni un disque de jazz, ni un disque de bassiste. Un créneau qui permet au musicien camerounais, vu et entendu aux côtés d’un nombre impressionnant d’artistes, d’exploiter davantage sa culture et ses préoccupations d’Africain.

 

Dans son processus de création, la musique vient en premier, inspirée par ses voyages, ses rencontres, avec des instruments qu’il rapporte chaque fois chez lui.

Ce qu’il fait aujourd’hui se situe à ses yeux dans la continuité de sa création. En moins jazz et avec des textes plus touffus. A 44 ans, il dit vouloir "prendre part au débat d’idées africain" avec ses chansons, à l’image d’Aye (Yen’Etomi) qui évoque la dette financière des Etats du continent. "Si je suis musicien aujourd’hui, c’est à ce terroir que je le dois", affirme-t-il.

Une véritable chance de pouvoir programmer cet artiste à Briançon, entre 2 dates à l’autre bout du monde. Un voyage musical en perspective.

 

Site de Etienne MBAPPE : www.myspace.com/etiennembappe

 

  • Le tarif fixé pour ce concert est de 13€ et de 8€ pour les étudiants, demandeurs d’emploi et adhérents au Torino Jazz Club.

 

 

Le Dimanche 1er Février, à 17H, Le Bar Le Saloon à Chantemerle accueillera le groupe « OPHONIUS », quartet de saxophones.

  • Concert gratuit pour tous