Des vacances archéologiques
Le guide du petit fouilleur…

« C’est en fouillant qu’on devient archéologue. »
Que vous envisagiez de rejoindre une équipe d’archéologues ou de retourner les plants de tomates sous lesquels vous soupçonnez des ruines romaines, il existe des solutions pour tous les âges et pour tous les goûts. Voici un dossier pour tout comprendre du fonctionnement des fouilles et savoir où s’adresser pour rejoindre les équipes d’archéologues.

L’autorisation des fouilles
La loi du 27.09.1941 stipule : « Nul ne peut effectuer sur un terrain lui appartenant ou appartenant à autrui des fouilles ou des sondages sans en avoir au préalable obtenu l’autorisation ». De même, l’utilisation de détecteurs de métaux est soumise à une autorisation préfectorale (loi du 18.12.1989).

Il existe plusieurs types de fouilles :
La fouille programmée
Elle s’inscrit dans le cadre strict de la recherche scientifique et correspond, le plus souvent, à des programmes pluriannuels élaborés par des chercheurs. En fonction de l’intérêt régional ou national, les autorisations pour ces fouilles sont délivrées par le Ministre de la culture ou le Préfet.

La fouille préventive
Elle est déclenchée à l’initiative des archéologues à l’occasion de chantiers extérieurs à l’archéologie. Elle permet d’éviter que le patrimoine ne soit détruit lors de travaux d’aménagement ou d’urbanisation, comme les constructions d’autoroutes ou de lignes de TGV, de métro ou de tram, les réalisations immobilières… L’archéologue travaille alors en étroite collaboration avec l’aménageur qui doit supporter la charge financière d’un éventuel impact archéologique.

Qui fouille ?
La responsabilité d’une opération de fouilles ne peut être confiée qu’à une personne ayant fait la preuve de sa compétence dans le domaine de l’archéologie. L’autorisation délivrée est nominale et concerne seulement des personnes physiques (bénévoles ou professionnels).

Que faire en cas de découverte ?
Avertir le maire de la commune, qui prévient à son tour le préfet, qui saisit le service régional de l’archéologie, lequel en appréciera l’intérêt archéologique.

A qui appartiennent les vestiges découverts ?
Tout dépend des conditions de la découverte : le « trésor » découvert appartient à la fois à celui qui a pris l’initiative des travaux et au propriétaire du terrain. Lorsque la fouille a été autorisée à un tiers, les objets mobiliers et les vestiges immobiliers appartiennent au propriétaire du terrain sur lequel ils sont découverts. Lorsque les fouilles sont exécutées par / ou au nom de l’État, il y a partage entre l’État et le propriétaire du terrain.

Que deviennent ensuite les vestiges ?
Tout dépend de l’état de conservation, de la rareté, bref, de l’intérêt historique et esthétique. Les résultats doivent toujours faire l’objet d’une publication déposée au Service Régional de l’Archéologie. Lorsqu’ils le justifient, les objets peuvent faire l’objet d’une mesure de protection au titre des monuments historiques. Conservés dans un premier temps dans des salles destinées aux chercheurs, ils trouvent leur place définitive dans les musées.

Conditions de travail
Travail bénévole à durée variable
Le plus souvent réservées aux + de 18 ans
Vaccination antitétanique à jour
Confort sommaire et partage des tâches
Déplacements souvent à la charge du fouilleur. Voir conditions particulières à chaque chantier.

En savoir plus
Ministère de la culture et de la communication
Direction de l’Architecture et du Patrimoine
Sous-direction de l’Archéologie
182 rue Saint-Honoré
75033 Paris cedex 01
Tél. : 01 40 15 77 02

 

PARTICIPER / trouver un chantier

Les sites du Ministère de la Culture
Tri facile par région, département, périodes, dates de disponibilités. Tout y est !
Possibilité de télécharger les pdf de tous les chantiers de fouilles et chantiers archéologiques sous-marins.
http://www.culture.gouv.fr/culture/fouilles/index.html

Les propositions du CNRS
45, Rue d’Ulm
75005 Paris
Tél. : 00 33 (0) 1 44 32 37 83
Mail: colas@ens.fr
http://www.archeo.ens.fr/

Les fouilles à l’étranger
En Tunisie, Espagne, Maroc, en Syrie, au Sri Lanka, Turquie, et bien d’autres… Pourquoi ne pas organiser un voyage à l’étranger avec une pause «fouilles archéologiques ?»
Voir la liste des sites en cours sur le site du Ministère des Affaires étrangères
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/actions-france_830/archeologie_1058/index.html

Des fouilles en auvergne

Base archéologique (ARAFA) :
Maison Domat
Place de la Mairie
63731 Mirefleurs
Tél. 04 73 39 24 21
http://luern.free.fr

Initiation aux fouilles – Bibracte
Musée, centre de recherche, d’événements et d’animations. Au coeur de la Bourgogne, le site de Bibracte propose des animations et découverte pour tous les âges et toutes les sensibilités :
• Une balade historique en pleine nature entre sites archéologiques et points de vue panoramiques. Durée : 3 heures.
Les jeudis en juillet et août de 14h30 à 17h30
Tarif : 13 €

• Devenir archéologue d’un jour en participant à des ateliers pratiques de fouille, de recollage et dessins de céramique, de découverte des buts et des méthodes de l’archéologie. Animation gratuite. Du 11 juillet au 16 août. Les mardis et mercredis de 14 h 30 à 17 h.
• Ateliers de découverte pour les petits autour d’un goûter. Pour mener une enquête archéologique autour de la nourriture, observer des graines au microscope, expérimenter, jouer et… goûter !
Pour les 5-15 ans. Du 13 juillet au 17 août, de 14 h 30 à 16 h 30. Tarif : 8€
• Archéologue d’une saison..
Stage d’initiation à l’archéologie pour découvrir toutes les facettes du métier d’archéologue et les méthodes de l’archéologie. (formation théorique, découverte du site et du milieu naturel, archéologie expérimentale, relevé et enregistrement des structures archéologiques, traitement du mobilier archéologique, interprétation et synthèse des résultats.)
Pour les jeunes de 13 à 17 ans. Du 5 au 16 juillet 2006 ou du 17 au 28 juillet 2006
Tarif : 550 € pour le séjour.
Renseignements 03 86 78 69 00
http://www.bibracte.fr

 

VOIR / des idées pour visiter
Les collections permanentes
>Samara
Parc naturel de la préhistoire- baie de Somme
La Chaussée – Tirancourt
Tél : 03.22.51.82.83
http://www.samara.fr/
>Le Site d’Entremont
Les Gaulois en Provence, parcours guidé en dix étapes
De 9h à 12h et de 14h à 18h, sauf le mardi.
tél. +33 (0)4 42 99 10 00
http://www.entremont.culture.gouv.fr/
>Le Musée Granet
Il présente la statuaire et les objets découverts à Entremont.
De 9h à 12h et de 14h à 18h, sauf le mardi.
Tél. : +33 (0)4 42 38 14 70
http://www.aixenprovencetourism.com/popup/aix-granet-popup.php
>La villa Kérylos
A Beaulieu-sur-Mer, la reconstitution d’une demeure grecque antique, sur le modèle des maisons nobles du IIe s. av J.-C.
Tél. : 04 93 01 01 44
http://www.villa-kerylos.com/
>Parc archéologique de Bliesbruck-Reinheim
« pour revivre l’Antiquité »
A Bliesbruck, le parc accueille les visiteurs pour une visite originale.
Tél. : 03 87 02 25 79
http://www.archeo57.com/
>Atelier de restauration de mosaïques et de peintures murales de Saint-Romain-en-Gal
A 30 km au sud de Lyon, les vestiges de l’une des plus riches cités de la Gaulle romaine.
Tél. : +33 4 74 53 74 05
http://www.musee-gallo-romain.com/site/saint-romain-en-gal/

A voir sur la toile
> L’archéologie dans le Var : actu, expos. Conservation, restauration et recherche
http://www.varcheologie.com/
> Découvrir les grands sites archéologiques
http://www.culture.gouv.fr:80/culture/arcnat/fr/index.htm
> Connaître les actions de la France dans le monde
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/actions-france_830/archeologie_1058/index.html
> L’archéologie sous les mers
http://www.archeologie-sous-marine.culture.fr/