Tout bronzé avec des vacances naturistes et gay !

Le Lezard Bleu dans le Gers

Au fil des années, le naturisme rassemble de plus en plus d’adeptes. Porté par une quête de liberté et un besoin de vivre en harmonie avec la nature, il se pratique dans des sites spécialement dédiés ou, plus simplement, chez certains de nos hôtes. Petit tour d’horizon, sans chemise et sans pantalon !

Parmi les hauts lieux du naturisme, l’île du Levant fait figure de référence. Historiquement, d’abord, puisque c’est sur cet atoll de Méditerranée au large du Lavandou, que les frères Durville fondèrent le premier centre, en 1931. Ainsi naquit le domaine d’Héliopolis et ses quatre-vingts hectares. Depuis sa création, le village cultive une qualité de vie exemplaire, en harmonie avec la nature. Aussi les automobiles sont-elles interdites dans ses ruelles, tout comme les affiches publicitaires et l’éclairage public. La tolérance et le respect président aux relations entre ses habitants – les Levantins – et les visiteurs, qu’ils soient vêtus ou pas. Bénéficiant de conditions climatiques exceptionnellement douces, l’île recèle un patrimoine naturel unique, notamment au cœur de sa réserve naturelle. Ici, la faune et la flore sont préservées, pour le plus grand bonheur des promeneurs. Outre les balades en bord de mer, les loisirs ne manquent pas : croisières naturistes, plongée, kayak, sans oublier de nombreuses manifestations culturelles organisées tout au long de la saison. De nombreux gîtes et chambres d’hôtes sont à découvrir sur notre site, afin de profiter pleinement de ce cadre exceptionnel.

Autre région, autre lieu associé au naturisme : la cité du Cap d’Agde, dans le département de l’Hérault. Crée en 1974, le quartier du Bagnas fut l’une des plus importantes places au monde, réservée aux naturistes. Il contribue encore à la notoriété de la ville, bien au-delà des frontières. Entièrement autonome, c’est un charmant village, doté de commerces, restaurants et autres équipements publics et privés, où la liberté et le respect se conjuguent au quotidien. Bordé par une plage de sable fin courant sur deux kilomètres, l’endroit est particulièrement prisé des amateurs de bronzette qui souhaitent s’abandonner au plaisir de la baignade en toute quiétude. Outre ces régénérantes pauses en transat sur la plage, le Cap d’Agde propose bien d’autres activités à ses vacanciers : découverte du milieu sous-marin, pêche, balade à cheval, etc. Les amoureux de la nature ne sont pas oubliés. Non loin du bassin de Thau, la réserve naturelle du Bagnas les attend pour une immersion en milieu sauvage. En longeant ses étangs, ses plages et ses dunes, on découvre près deux-cent-cinquante espèces d’oiseaux, dans un cadre unique et préservé.

La pratique du naturisme peut également s’effectuer chez certains de nos hôtes, sans pour autant se rendre dans un site spécifique. Ainsi, à Braine le Comte, commune de Belgique située entre Mons et Bruxelles, Christian et Geert proposent un Bed en Breakfast gay naturiste, où les vêtements sont remisés au placard. Pour ceux que le climat du Plat Pays découragerait, Olivier et Bruno ouvrent les portes de leur chambre d’hôtes angevine, Les Saulaies, aux naturistes gays ou non, en solo, en couple ou en famille. Quant au Lotus tree, situé à la Cèze, non loin de Nîmes, si l’accueil est réservé à une clientèle exclusivement gay, le port ou l’enlèvement du maillot n’est pas obligatoire. La même liberté est laissée aux visiteurs chez Jean-Luc et Régis, propriétaires de la maison d’hôtes Coté Tarn  à Saint Pierre de Messenac, ancien presbytère préservé des regards par un vaste parc arboré. Tout comme au Clos des secrets, une magnifique fermette Gersoise, où la clientèle masculine est 100% gay. Bref, avec ou sans maillot, chacun fait ce qui lui plait !

DSC01442

Maison d’hôtes les Saulaies

Retrouvez sur Gay Provence plus de 200 adresses qui autorisent la pratique du naturisme pour vos vacances : cliquez ici