Jardin hotel particulier Guilhon Gers

Hôtel particulier Guilhon – maison d’hôtes de charme dans le Gers

Un hôtel particulier du XVIIe siècle das le Gers au cœur du centre historique de Lectoure aménagé en chambres d’hôtes de charme et table d’hôtes.

Gaymag vous invite à découvrir le tout dernier film sur L’Hôtel Particulier Guilhon,  maison d’hôtes de charme . Ce film, plein de poésie, présente les denières suites ouvertes cet été. Le bonheur est dans le Gers….

Cette demeure offre à ses convives un lieu de détente préservé et intimiste dans un cadre luxueux où les éléments architecturaux anciens qui ont été préservés se mêlent avec élégance aux aménagements design et à un confort très contemporain.

+ infos : http://www.gay-provence.org/fr/a-9165/hotel-particulier-guilhon–maison-d-hotes-de-charme.html

,

Au fil de la Loire… avec Gay Provence

S’il est une région où le passé se conjugue toujours au présent, c’est bien le Centre-Val de Loire. Epousant les méandres du “fleuve royal”, l’Histoire de France s’est écrite au fil des siècles, laissant derrière elle quelques joyaux. Sélectionnées parmi nos maisons d’hôtes, voici quelques étapes pour mieux les découvrir.

Point de départ de cette échappée belle, le département du Loiret et sa bonne ville d’Orléans. C’est dans le calme d’une zone piétonnière en centre-ville, que se dresse l’Hôtel de l’Abeille. Un espace élégant et feutré, où le charme du passé se marie au confort moderne. Vingt-cinq chambres à la décoration raffinée accueillent les voyageurs, entre salons et bibliothèque, ornés d’oeuvres d’art inédites. Si les plus gourmets se délecteront d’une escale au salon de thé, les amoureux de la nature apprécieront une pause dans le jardin aménagé sur le toit de l’établissement. À l’extérieur, pléthore d’excursions s’offrent aux visiteurs. Historiques, d’abord, dans les nombreux châteaux environnants ou sur les pas de Jeanne d’Arc, figure emblèmatique de la région. À ne pas manquer : un passage par la fameuse cathédrale Sainte-Croix, chef d’oeuvre de l’architecture gothique. Sportives, ensuite, grâce à de nombreuses balades dans les forêts alentours, sans oublier une promenade en gabare, bateau traditionnel idéal pour naviguer sur la Loire.

Poursuivons notre évasion à quelque trente-cinq kilomètres, sur les terres du Loir-et-Cher. Nichée au coeur de la Sologne, une demeure de charme et de caractère propose trois chambres d’hôtes baignées de lumière, dans un cadre arboré et fleuri primé depuis 2004 : la Gentil’hommière. Un décor idyllique pour se laisser aller à la rêverie, à l’ombre d’un cèdre pleureur ou alangui sous la tonnelle. Là encore, les escapades culturelles ne manqueront pas d’embellir votre séjour, que ce soit sur la route Jacques Coeur ou sur celle de François 1er, serpentant à travers les châteaux de la Loire.

C’est à Chenonceaux, à quelques centaines de mètres de l’un des plus célèbres d’entre eux, que se prolonge notre route, dans le département de l’Indre et Loire. Dans l’ancienne ferme du célèbre château, La Baiserie propose une suite et deux chambres d’hôtes. Dans ce décor datant du 13ème siècle, calme et authenticité s’harmonisent pour le plus grand plaisir des privilégiés qui viennent s’y poser. Livrés aux bienfaits de la nature, ils pourront survoler la vallée en Montgolfière, à moins qu’ils ne préfèrent la découvrir à pied, au gré des multiples sentiers qui la sillonnent.

Ceux qui goûtent la vie de château continueront leur découverte du département par la Cité Royale de Loches, en Touraine, avec une escale à La Closerie Saint Jacques. Edifiée au XVIIe siècle, cette magnifique demeure fut un temps Relais de Poste, avant de devenir l’hôtel particulier du Chevalier de Mallevaud de Marigny, en 1789. Aujourd’hui, elle abrite trois chambres-suites décorées distinctement, selon l’époque dont elles témoignent : le 18ème siècle pour la “Chambre Royale” et son lit à baldaquin, la Restauration pour la “Chambre des Cordeliers” aux tonalités Stendhaliennes rouges et noires, et le Directoire pour la “Chambre Picois”, inspirée du classissisme napoléonien. Entre deux promades en fôret, les voyageurs croiseront peut-être les fantômes d’illustres personnages comme Agnes Sorel, maîtresse du roi Charles VII, en découvrant les nombreux châteaux la région.

Mettons à présent le cap à l’Est, vers la douceur buccolique du Cher. Tapissée de vigne-vierge, La Maison de Campagne Berrichonne séduit au premier coup d’oeil. À Aubinges, au coeur des vignobles du Menetou-Salon, cette ancienne grange fleure bon l’élégance et l’harmonie. Bâtie sur un parc de deux hectares bordé d’une rivière, elle réserve à ses hôtes une parenthèse de quiétude et nombre de visites à effectuer jour après jour dans ses environs. Les uns laisseront leur curiosité les guider à travers la ville de Bourges, au gré d’une visite de la cathédrale Saint-Etienne ou du Palais Jacques Coeur. Les autres préfèreront la cité médiévale de La Charité sur Loire, avec son église romane classée au patrimoine de l’UNESCO et ses échopes consacrées aux artisans du livre, faisant de la ville l’une des destinations favorites des collectionneurs. Enfin, les disciples de Bacchus partiront à la découverte du Sancerrois et de ses vignes à la renommée mondiale.

Plus au sud, à une soixantaine de kilomètres, refermons notre circuit par une ultime escale au Moulin du Pont, non loin de Saint-Amand-Montrond. Deux chambres d’hôtes et une suite familiale ont été aménagées avec goût dans cette demeure bâtie sur l’emplacement d’un ancien moulin à eau. Un havre de tranquilité chaleureux et fleuri, idéal pour découvrir une région chère aux admirateurs de George Sand ou d’Alain Fournier, herbergeant de nombreux châteaux et autres témoignages de notre Histoire. Et si vous profitiez d’un séjour en Val de Loire pour aller écrire la vôtre ?

Retrouvez toutes nos adresses fdans le guide Gay Centre Val de Loire : http://www.gay-provence.org/fr/r-13/centre-val-de-loire.html

Le Chateau de Massillan (Vaucluse)

À quelques pas d’Orange, dans le nord du Vaucluse, au coeur des vignobles des Côtes du Rhône, tout proche de Châteauneuf du Pape et d’Avignon, le Château de Massillan est idéalement situé. Des arbres majestueux dans un parc de 9 hectares. Une pièce d’eau bucolique ou le ciel azur de la Provence vient se refléter. Tels sont, en quelques traits, les atouts de ce lieu unique dans la région.

The Château de Massillan is set in an ideal location, surrounded by majestic trees in 9 hectares of parkland, close to Orange in the north of the Vaucluse region, and encircled by the vineyards which produce Côtes du Rhône, and Avignon’s Châteauneuf du Pape nearby. Its country lake reflects the turquoise sky of Provence. Just a short sketch of some of the advantages of this place which is unique to the region.

+ infos : http://www.gay-provence.org/fr/a-9144/chateau-de-massillan.html

La Petite Cale dans le Golfe du Morbihan

Bienvenue chez Catherine dans le Golfe du Morbihan, à Port-Navalo tout au bout de la Presqu’île de Rhuys en Bretagne sud.

Juste à l’entrée du Golfe, dans un environnement naturel protégé, venez découvrir, le temps d’une parenthèse, les paysages authentiques aux lumières et couleurs changeantes à tout instant, les mouvements de l’atlantique et ses grandes plages de sable fin …

Visite en images : https://youtu.be/UKOsPtJmK_g

+ d’infos : http://www.gay-provence.org/fr/a-8600/la-petite-cale.html

 

Chambres d’hôtes gay friendly dans le Gers aux portes de Toulouse

Isolé dans la campagne, dominant les collines gersoises, le  château de Clermont-Saves est un  havre de paix où il fait bon vivre dans la tranquillité. Le soleil se lève Toulousain et s’y couche Gascon.

Seul, en couple, entre amis, gays ou non, Michel & Cyrille vous propose dans cette demeure classé monument historique, 2 chambres d’hôtes, deux suites et un espace de réception.

+ infos : http://www.gay-provence.org/fr/a-8920/chateau-de-clermont-saves.html

 

Visite vidéo du Château de Clermont Saves dans le Gers :

Bienvenue au Château de l’Horloge

 

Découvrez le Château de l’Horloge,  vainqueur à l’émission « Bienvenue chez nous » de la semaine du 16 au 20 mars 2015

Le Château de Philippe et de son compagnon est un petit château dans un parc arboré de 4 hectares avec étang près de Vimoutiers capitale du Camembert entre Lisieux et Alençon.

Voir le Château de l’Horloge sur Gay Provence : http://www.gay-provence.org/fr/a-6604/chateau-de-l-horloge.html

 

 

Le Moulin des 4 vaux (Deauville)

 

Au cœur du pays d’auge, à proche de la station Deauvillaise (10 mn), vous pourrez vous relaxer, bercés par les clapotis de la cascade….

3 chambres + 1 gite (2/6 personnes) pour vous accueillir dans une propriété de 6000 m² bordée par le ‘Douet au Saulnier’ au bas de 4 vallées.

Calme et tranquillité pour profiter de la campagne, massages ayurvédiques sur place…

+ infos : http://www.gay-provence.org/fr/a-8789/le-moulin-des-4-vaux.html

 

Visite video du Moulin des 4 vaux

Les jardins d’Agapanthe

Alexandre Thomas, des projets d’envergure.

L’architecte paysagiste conçoit depuis 25 ans des jardins privés, adaptés aux souhaits de ses clients, sans jamais, pour autant, faire taire sa propre et forte personnalité.D’où des œuvres uniques et originales qui expliquent sa réussite de plus en plus grande, en France et à l’étranger.
Sa force: l’installation de végétaux d’exception (forme, taille, âge, originalité) qui permettent d’avoir immédiatement un résultat abouti à l’image de son jardin Agapanthe, vitrine concrète de son savoir-faire. Tel un antiquaire, il chine ses plantes, afin de trouver la pièce rare. Avec rigueur dans sa recherche, il privilégie généralement des végétaux à maturité, des arbres de plusieurs dizaines d’années qui apportent directement une identité au lieu. Enfin une base forte et des lignes exagérées Arrivée des spécimens les plus imposants chez les clients: 1-Sardaigne, 2-Côte d’Azur, 3-Allemagne apportent de la puissance à l’espace et aux mises scènes. Qualifié de paysagiste anticonformiste, Alexandre Thomas refuse les poncifs, mariant avec audace rigueur classique et fantaisie exotique et considère le jardin comme un tout avec ses pierres, ses fontaines, ses sculptures, son éclairage.

Jardin agapanthe

Les horaires

Les Jardins sont ouverts :
  • en avril et octobre : Les week-end de 14 h à 18 h
  • de mai à septembre : Tous les jours sauf le mercredi de 14 h à 19 h

 

Alexandre Thomas
Architecte paysagiste concepteur
Tél. (+33) 06 08 62 24 58
info@jardins-agapanthe.fr
1, impasse Agapanthe
76850 Grigneuseville, France

Site internet : http://www.jardins-agapanthe.com

Gay Sejour : http://www.gay-sejour.com/fr/a-8188/le-jardin-agapanthe.html

Le Mont Saint Michel, merveille de l’occident

Sur un îlot rocheux au milieu de grèves immenses soumises au va-et-vient de puissantes marées, à la limite entre la Normandie et la Bretagne, s’élèvent la « merveille de l’Occident », abbaye bénédictine de style gothique dédiée à l’archange Saint Michel, et le village né à l’abri de ses murailles. Le Mont Saint Michel est visitable toute l’année. La meilleure période pour les visites : hors période de vacances scolaires, en particulier, janvier, février et mars, puis octobre, novembre et décembre.

Pour trouver les hébergements Gay Provence autour du Mont Saint Michel : Cliquez ici

Les jardins de la Villa Rotschild

La villa est entourée de neuf magnifiques jardins ornés de patios, de cascades, de bassins, de parterres fleuris, d’allées ombragées et d’arbres aux essences rares : jardins florentin, espagnol, à la française, exotique, lapidaire, japonais, provençal, la roseraie et Sèvres… Le jardin à la française, qui domine tous les autres jardins, déploie sa symétrie parfaite, ordonnée autour du grand bassin, qui contraste avec l’exotisme de ses palmiers et autres bouquets d’agaves. La roseraie s’étale sous un ravissant petit temple hexagonal ; Béatrice Ephrussi pouvait y découvrir près de 100 variétés différentes de roses, dont l’une porte aujourd’hui son nom. Le jardin espagnol, avec sa groMe aux colonnes de marbre rose, son bassin, sa fontaine au dauphin et sa pergola, n’est pas sans rappeler les plus célèbres jardins d’Aranjuez. Le jardin florentin fait face à la baie de Villefranche. En son centre, un grand escalier en fer à cheval encadre une grotte aux philodendrons, jacinthes d’eau et papyrus géants. Le jardin lapidairemontre parmi ses arbres à camphre et de Judée, des arceaux, fontaines, chapiteaux, gargouilles et autres grotesques duMoyen-Age et de la Renaissance. Le jardin japonais conjugue des petits temples et pagodes en céramique jaune et verte, des rideaux de bambous et des bassins entourés de grandes acanthes. Le jardin exotique surprend le visiteur par son incroyable variété d’agaves et de cactées gigantesques. Sans oublier le jardin de Sèvres et le jardin provençal…

www.villa-ephrussi.com